Magazine Cinéma

[critique] How I Met Your Mother S05E01

Par Anagbmf

Rating: 3 out of 5 stars Definitions. On nous laisse avec tout un été qui a passé, la rentrée est là, Ted s’apprête à devenir professeur à l’université et se demande quel genre d’enseignant il devrait être, Marshall et Lily sont les traditionnels médiateurs du groupe et Barney (ne) se demande (pas) ce qu’est Robin pour lui et vice versa. Well well well. Comme d’habitude, je vais… dire que je ne suis définitivement pas fan de ce qu’on fait de Robin et Barney, je n’y vois que la vieille ombre de chats et de souris en sitcoms qui ont eu leurs heures d’anti-gloire scénaristiques. Le season premiere reprend de vieilles intrigues laissées en suspent et s’érige en épisode de transition plutôt qu’autre chose. Même si on ne voit pas bien où se trouve la transition, elle même stagnant un peu beaucoup quand même, n’est-il pas. L’épisode ne décidait de rien de vraiment capital. Oui oui oui, c’est un season premiere. Mais il aurait très bien pu se retrouver dans la quatrième saison. Pour moi, l’intrigue de Barney et Robin ne porte pas grand chose sur ses épaules et n’est donc pas d’un grand intérêt, elle ne parvient même pas à faire évoluer les personnages qui se transforment peu à peu en clichés d’eux-mêmes (on refuse d’avoir the talk, commandée par Lily, celle où l’on doit décider d’où en est notre relation). Les seuls Barneyismes qu’on retrouve sont principalement conçus dans un Barney-cerveau en flash-back (la scène des tuxidos).

[critique] How I Met Your Mother S05E01

Mes quelques fous rires, je les dois à Ted et sa panique en amphithéâtre, passant de prof coolos à dictateur de salle de classe, sous fond de vieux quiproquo plutôt bien vu. Je ne l’avais pas vu venir, ce cours d’économie. La mère ne semble donc pas être étudiante en architecture mais en économie. CQFD, vous voyez (je rêvais de le placer, ça). Quant à Marshall et Lily… égaux à eux-mêmes, plait-il. Je m’inquiète un peu. Quoi que. Si l’épisode ne m’a franchement pas émue aux larmes (bip), il y a quand même quelques anecdotes qui en valent la peine. Le whip guy, la rentrée de Ted ou le parallèle entre gremlins et amantes. Mais encore une fois, les scénaristes comptent sur des scènes espérées comme coup-de-poing, en dehors de la storyline principale. Ne serait-il pas temps de rebondir?

Vous avez aimé l'info? Partagez l'article:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anagbmf 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines