Magazine Culture

La nef du crépuscule (L'assassin royal - 3) -=- Robin Hobb

Par Charlie_bobine

La_nef_du_cr_pusculeLes Pirates rouges continuent leur pillage, meurtrissant les duchers côtiers. Les navires de guerre de Vérité ne parviennent plus à tenir les envahisseurs en respect. Malgré les membres du clan postés aux différentes tours de guet qui assurent le relai par l'Art, il y a des failles. Des dissensions éclatent, les duchers côtiers se sentent désavantagés (à raison) et se révoltent du désintéressement flagrant des dûchers de l'Intérieur. Que faire? Subtil n'est plus que l'ombre de lui-même et Royal, détestable personnage, profite de son état pour le manipuler. (À moins qu'il ne soit responsable de l'état de son père?) Les coffres du royaume sont à sec, selon lui, il n'est plus possible d'appareiller la flotille guerrière pour secourir les côtes sans affaiblir Castelcerf et mettre en péril le roi lui-même. L'impuissance de Vérité le pousse à mener une quête insensée: aller trouver les Anciens, par-delà les montagnes, accompagné d'un petit contingent d'hommes. Seuls les Anciens ont le pouvoir de leur venir en aide et ils auraient juré, selon la légende, de les secourir si le royaume des Six-Duchés connaissait des heures sombres. Mais existent-ils vraiment? Le peuple se sent abandonné par Vérité. Même FitzChevalerie n'est pas certain que cette quête ne soit pas pure folie. Qui protégera le royaume des fourberies de Royal pendant l'absence de Vérité? Qui protégera le roi Subtil des manigances perfides de son fils préféré? Et la reine-servante Kettricken?

Difficile de résumer les péripéties que connaîtront la famille royale et son entourage. C'est un tome passionnant. (Et les mots me manquent!) Le machiavélisme de Royal atteint des sommets. (On rage, on tremble, on jure!) Fitz est sans cesse confronté à des situations déroutantes (le mot est faible) où il doit prendre des décisions importantes sans pouvoir consulter Vérité ou Umbre, avec le fardeau des responsabilités que cela incombe. Servir son roi mais à quel prix? Et si Royal devient le roi, sera-t-il capable de lui jurer allégeance? Amour, passion, (dés)espoir, intrigues, mensonges, complots, doute, trahison, (...) le tout parsemé d'honneur et de loyauté. Ah, et puis, d'un loup. Mon préféré jusqu'à maintenant, je pense bien. Et je me répète, hein, mais mon commentaire n'est pas à la hauteur de mon plaisir de lecture. 5/5

coeur_gif_090

ObjectifPAL

4/60 (lentement, mais sûrement)      


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Charlie_bobine 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines