Magazine Société

Afghanistan : La tension augmente d'un cran

Publié le 28 septembre 2009 par Sergeadam
Washington pourrait envoyer jusqu'à 40 000 soldats en plus.
De Jean-Louis Santini AFP
Les États-Unis, qui réexaminent leur stratégie en Afghanistan, pourraient décider d'envoyer jusqu'à 40 000 soldats supplémentaires, a indiqué le sénateur républicain John McCain dimanche, sur la chaîne de télévision ABC.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran


Le général Stanley McChrystal avait prévenu que la mission américaine en Afghanistan était vouée à l'échec si la situation n'était pas inversée dans les douze mois par une augmentation des troupes.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran McCain, a dit avoir discuté samedi du conflit afghan avec M. Obama ajoutant avoir « bon espoir que le président prendra la bonne décision, c'est-à-dire qu'il engagera les renforts nécessaires ». Quant au général McChrystal, il s'en est pris au Pentagone dont il a déploré la lenteur à répondre à ses demandes.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran Le secrétaire à la Défense Robert Gates n'a confirmé aucune estimation sur le volume des renforts. La requête du général McChrystal pour plus de troupes sera soumise au président Obama une fois que ce réexamen sera terminé, a précisé M. Gates tout en niant des désaccords entre la Maison Blanche et les militaires sur l'approche en Afghanistan. « Naturellement, le général (McChrystal) ne souhaite pas que ce processus s'éternise », a ajouté M. Gates sans mentionner de date butoir.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran Le président Obama a mis en garde vendredi contre toute « solution miracle » en Afghanistan face à l'accroissement de l'insurrection dans le sud et l'est.
Contrairement au secrétaire de la défense Gates,la question d'accroître l'engagement militaire américain en Afghanistan fait l'objet d'un vif débat parmi les principaux conseillers de M. Obama, rapporte dimanche le New York Times.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran Le vice-président Joe Biden et d'autres proches du président, y compris Rahm Emanuel, secrétaire général de la Maison Blanche et le général James Jones, conseiller à la sécurité nationale, se sont dits très sceptiques quant au bien-fondé d'un envoi supplémentaire de soldats en Afghanistan, selon le quotidien.
Afghanistan : La tension augmente d'un cran En revanche, la secrétaire d'État Hillary Clinton et Richard Holbrooke, émissaire spécial américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, défendent avec force plus de renforts, croit savoir le New York Times.
Au Sénat, le démocrate John Kerry, président de la commission des Affaires étrangères et proche de M. Obama, a dit craindre une répétition de l'erreur faite au Vietnam où il a combattu.

Afghanistan : La tension augmente d'un cran


Afghanistan : La tension augmente d'un cran
Parmi les personnes hors de l'administration et du Congrès les plus écoutées de M. Obama, le républicain Colin Powell, ancien secrétaire d'Etat de George W. Bush, est également réservé quant à l'envoi de renforts en Afghanistan, selon le New York Times.
Source La Presse
Ce conflit, de plus en plus désapprouvé par les Américains risque de mettre Obama dans une position difficile. Car des va-t-en-guerre se manifestent même à l'intérieur du parti démocrate, rejoignant ainsi le camp conservateur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeadam 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine