Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: Semaine 3, les matches de 16h et le SNF

Publié le 28 septembre 2009 par Sixverges
Sautons aux conclusions: Semaine 3, les matches de 16h et le SNF
Une victoire très surprenante des Bengals et un SNF décevant...
BRONCOS 23-RAIDERS 3
Les Broncos sont 3-0 et seront probablement en première place pour le nombre de verges accordées dans la NFL mardi matin. Ils ont joué contre des équipes faibles on s’entend mais ils ont eu le mérite de ne pas avoir échappé ces matches-là. Et ce fut le cas contre les Raiders. Le jeu au sol a particulièrement été efficace permettant à Correll Buckhalter d’amasser 108 verges et à Moreno d’y aller de 90 verges et 1 TD, son premier en carrière. Kyle Orton a connu un match sans histoire, limitant les prises de risque et donc les longs jeux. Il a connecté 5 fois avec Brandon Marshall pour des gains de 67 verges et 1 touché ce qui va un peu rassurer tous ceux qui l'ont repêché dans leur pool.
La défensive des Broncos l’a eu facile grâce à la médiocrité proverbiale de Jamarcus Russell. En début de match, il était 2 en 4 avec 2 interceptions. Il a quand même fini avec 12 en 21 pour 61 verges! En 3 matches jusqu’à présent, Russell est 30 en 75 pour des gains de 378 verges avec 1 touché et 4 interceptions. Brad Gradkowski est le QB #2 des Raiders. On devrait le voir bientôt sur le terrain.
STEELERS 20-BENGALS 23
Une énorme victoire pour les Bengals qui l’ont emporté en fin de match grâce à une belle passe de Carson Palmer à Andre Caldwell. À la surprise de plusieurs, Cedric Benson a réussi à percer la muraille du Pittsburgh, amassant 76 verges en 16 courses en plus de marquer le touché qui réduisait l’écart à 6 points au 4ième quart.
Étonnament, le jeu au sol des Steelers a relativement bien fonctionné lui-aussi, une première cette saison. Willie Parker y est allé de 93 verges en 25 courses mais n’a pas marqué de touché. On a pas vu Mendenhall du match. Étrange.
Les Bengals ont contenu Santonio Holmes à 1 catch pour 18 verges. C’est Mike Wallace, le 3ième receveur qui a volé la vedette avec 7 passes pour 102 verges mais sans marquer lui non plus. En avance 13-3 à la demie, les Steelers n’ont pu marquer qu’un seul touché en 2ième demie sur la course d’une verge de Big Ben. Les Bengals ont marqué 21 points dans cette même demie.
Cette victoire devrait crinquer les Bengals pour leur match de la semaine prochaine contre les Browns. Ils se frotteront aux Ravens la semaine suivante. Cette division sera très intéressante à suivreavec ce upset.
DOLPHINS 13-CHARGERS 23
Les Chargers ont remporté la victoire grâce à un Phillip Rivers efficace sur les longs jeux dans les moments clés. La première demi s’est joué sous le signe de la défensive et des plaqués solides, se soldant par un score de 10-6 pour les Chargers. Comme la semaine dernière, les Chargers n’ont pas eu de difficultés à avancer par la voie des airs mais ont eu de la difficulté à capitaliser dans la zone rouge.
Le jeu au sol des Dolphins fonctionnait bien en début de match pour ralentir quelque peu jusqu'à stopper complètement après queChad Pennington ne se blesse à l’épaule au troisième quart et soit retiré du match et remplacé par Chad Henne. Tirant de l’arrière 16 à 6, Henne en a arraché pour finalement concéder une interception à Eric Weddle qu’il a ramené dans la zone des buts. C'en était fait des Dolphins.
La magie de Darren Sproles n’a pas opéré dans le match contrairement au bras de Rivers qui a réussi entre autres deux longues passes à Vincent Jackson pour de gros 3ième essais. Jackson a terminé le match avec seulement 5 passes pour un gros 120 verges.
SAINTS 27-BILLS 7
On n’a pas eu le shootout qu’on pensait mais pas du tout. Drew Brees a été limité à 172 verges seulement, sans touché ni interception. En fait, les deux quarts n’ont pas atteint la marque des 200 verges. Ce fut au sol que le match s’est joué avec un retour explosif de Pierre Thomas. Thomas y est allé de 126 verges et 2 touchés, tout ça en 2ième demi seulement. Reggie Bush a accumulé 64 verges en 13 courses en première demie en plus d’accumuler 130 verges d’un sideline à l’autre à force d’y aller outside.
Trent Edwards n’a pas fait d’erreur mais a passé la journée a faire du dink and dunk, amassant seulement 153 verge en 20 passes. D'ailleurs, le seul touché offensif des Bills fut une gracieuseté d’une passe truquée du placeholder Brian Moorman
au DE Ryan Denney! C’est peut-être la naissance d’une nouvelle gimmick pour l’attaque des Bills, une gimmick que nous appellerons le Fat Cat offense. T.O. n’a pas capté de passe pour une première fois en 185 matches. Ça va éclater c’est sûr.
Les Saints vont être difficiles à battre cette année si le jeu au sol se met de la partie. Et la défensive n’a rien à voir avec celle de l’an dernier. Les Saints sont 3-0 exactement comme en 2006 lorsqu’ils s’étaient rendus en finale de la NFC. On prend des notes.
BEARS 25- SEAHAWKS 19 Jay Culter a réussi à faire les gros jeux quand c’était le temps mais disons qu’on n’est pas trop impressionné par la défensive des Bears. Ils ont laissé Seneca Walace avoir presque l’air d’un bon quart en plus d’avoir concédé 5,2 verges par course à Julius Jones.
Mais Cutler a pris les choses permettant aux Bears de marquer 17 points après avoir tiré de l’arrière 0-13. Il a terminé sa journée de travail avec 247 verges et 3 passes de touché ainsi qu’une interception. Il a pu profiter de deux beaux jeux de ses receveurs Johnny Knox et Devin Hester pour des touchés. Le jeu au sol des Bears a encore été laborieux contre une défensive décimée du Seattle.
Il faudra prendre des mesures pour que la personne qui a choisi le chandail porté par les Seahawks soit expulsée et bannie des États-Unis pour plusieurs années.

COLTS 31-CARDS 10
Là non plus on n’a pas eu le shootout qu’on espérait. En fait, on ne l’a eu que d’un côté. Peyton Manning a pulvérisé la défensive des Cards avec une performance de 379 verges et 4 touchés. Il a très bien réparti ses passes, tenant la défensive des Cards sur les talons.
De son côté, Kurt Warner a été pourchassé plusieurs fois mais a pu s’en sortir souvent grâce à la qualité de ses receveurs mais ça ne s'est pas concrétisé par des touchés. Boldin et Breaston ont connu un bon match mais le jeu au sol a été putride une fois de plus. Les revirements ont coûté le momentum et ultimement le match aux Cards, notamment celui de Tim Hightower en début de match à moins de 20 verges de la zone des buts des Colts. Les Colts ont marqué un touché en remontant tout le terrain méthodiquement.
Les Colts se retrouvent à 3-0. Ils iront aussi loin que les amènera Manning. Ils ont des faiblesses en défensive qui sont largement compensées par leur rutilante attaque. Et Anthony Gonzales n’est pas là.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines