Magazine

Ma bordelaise 2009

Publié le 28 septembre 2009 par Carmel

malinmaligneAnd the winneuse is !!!!! TADAAAAAAAAAAAAM.

Pas moi! Enfin si moi quand même. J’suis pas arrivée prems, j’ai pas fait les 38 minutes prévues, mais presque. 40mn (à mon chrono) pour boucler ces deux tours interminables du parc floral, plus un aller et un retour, ben moi je suis con-ten-te !!!!

Le soleil et la chaleur étaient de la partie. Des femmes paaaaartout, partout. Des papas, des chéris, des petits, des grands, des moyens, des seniors. Les Bordelaises étaient venues en famille. Moi aussi. Elles ont couru entre copines. Moi aussi. L’ambiance était chaleureuse. Moi aussi. Détendue. Ben pas moi!

Nuit difficile, courte mais bonne.

Je m’habille. On arrive tôt, je retrouve Krystel. Echauffement, 20 minutes. Tout va bien. On décide de se mettre sur la ligne de départ, on est déjà plusieurs dizaine à avoir pris place. Les championnes arrivent. Tentatives de destabilisation : qui à s’étonner qu’on soit déjà sur la ligne de départ (oui madame et je ne te donnerai pas ma place dans 10mn quand t’essayeras de me la piquer !), qui à sprinter sous nos yeux sur le tapis rose (bé nous aussi on peut le faire !). La pressioooon !!!
Echauffement collectif, façon cours de fitness, j’adore, à la première note, je saute, lève les bras…mon regard tombe sur les wineuses, immobiles. Je m’arrête net. Le coach l’avait pourtant bien dit : on ne se crame PAS juste avant de partir!

Enfin, le coup de pistolet, goooooo !
Je pars. Trop vite. Poussée d’adrénaline. Mes jambes me lâchent, j’ai le souffle court. Le premier km est un calvaire. Le parc des Floralies, enfin.
Et puis j’entends « Tiens mais c’est quoi ça ???? »
Impossible de me retourner. Qui est cette fille qui peut encore parler alors que moi je souffle comme un vieux réacteur d’A310 ???!
Elle répète « Oh un intrus ! »

malinmaligne.com 414
Je tourne la tête et là alleluiaaaaaaaaaaa un miracle, une apparition : un homme !!!!!! Un tee-shirt orange, des jambes épilées, bronzées. Je lui demande ce qu’il fait là ?! Il me répond qu’il court. Non, sérieux ? Et il voudrait pas faire le meneur d’allure, histoire que je boucle mes 8km en 38 ???? Hein ??? Dis, monsieur ?
Ben, vous savez quoi ? Il a dit ok ! En voiture Simone. Il nous a trainé  aidé Krystel et moi sur tout le reste de la course, nous encourageant, nous donnant l’allure.
Aux ravitaillements, il nous prend un verre chacune. Je crois que je ne le remercie même pas.
Sortie du parc, la côte. C’est dur. C’est le dernier kilo. Ca fait maaaaaaal. Je tire et donne tout ce que je peux. Je vois le tournant, le début du tapis. I do it !

Mais là maintenant, c’est presqu’accessoire…

L’essentiel est ailleurs. Avoir rencontré tous ces gens…De l’équipe de professionnels qui a acceptée de nous suivre, à Franck Lestage qui a joué le jeu, en passant par Krystel, Virginie, Marie-Pierre, Céline (et toutes les autres que j’oublie, pardon) à François, l’homme en orange. L’essentiel, pour moi, c’était ça. Merci à vous.

Allez un bémol pour finir. Messieurs les gentils organisateurs, courir sans aucun repère kilométrique, c’est pas possible ça !!! Pas une borne, rien…Pourquoi ?
Et un deuxième bémol, parce que je le vaux bien. Messieurs du bord de la route qui étiez si peu nombreux là pour soutenir vos femmes, épouses, amies, soeurs, maman…la prochaine fois, applaudissez, criez, chantez, dansez, que sais-je mais ne restez pas là comme ça sans mot dire

;-)

Tous les résultats sont ici.

Facebook
Digg
Blogger Post

Sur le même thème:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmel 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog