Magazine Humeur

Calais et les Anglais

Publié le 28 septembre 2009 par Jlhuss

800px-detail_1_bourgeois_de.1253997292.jpg Ils veulent passer dans l’Ile et les Anglais n’en veulent pas. Ils se retrouvent ainsi bloqués à Calais, ville de triste mémoire pour « les Bourgeois ».

La « jungle », se forme, se déforme, est évacuée, démantelée, sans cesse reformée et proposée à des discussions sans fin sur le continent. Après la dernière intervention policière, en à peine 48 heures les habitudes retrouvaient la “routine”. Dès jeudi, à Calais, les associations constataient qu’après deux jours ils étaient aussi nombreux que les jours précédant le démantèlement de la “jungle” à venir chercher un repas. 

Pendant ce temps là, les Anglais continuent de rouler à gauche, compter en pieds, préférer l’allemand Fahrenheit au Suèdois Celsius  et payer en shilling etc.

schengen.1253998308.jpg
On se demande d’ailleurs pourquoi ils veulent absolument l’Angleterre ? Et pourquoi les Anglais ne les hébergent pas, puisque c’est là qu’ils veulent aller ?

Après tout l’Angleterre n’est pas un pays à part entière de l’Union Européenne, pas d’Euros, pas de signature des accords migratoires européens ; elle ne fait pas partie de l’espace Schengen. Il est vrai qu’Outre-Manche, on est européen quand ça chante et insulaire indécrottable quand ça gêne.

Mais pour quelles raisons nous évertuons nous à protéger ce territoire étranger ?

Ces hommes, ses femmes, ses enfants ballottés, venus de bien loin veulent goûter de la brume londonienne, pourquoi les en empêcher ? Que nos policiers ferment les yeux, les laissent monter dans les camions à l’image des Italiens et des barcasses du côté de Brindisi. Mieux, décourageons les horribles passeurs et donnons aux associations les moyens d’organiser correctement une traversée sécurisée, en toute quiétude. Le coût serait sans doute bien inférieur à celui dépensé pour les maintenir contre leur volonté sur le

lecampdessaints.1254088271.JPG
continent, au seul bénéfice des insulaires britanniques.

Ces pauvres gens pourront ainsi réaliser leur rêve et les Anglais nous donner une  leçon d’humanité en les accueillant bras ouverts, n’en doutons pas. Ils sont toujours prêts à donner des leçons au monde entier.

Sans doute des camps se formeront sur les côtes de la “perfide”; nos frères britanniques et leur police en auront la responsabilité et pourront nous montrer comment il convient de pratiquer. Le débat se déplacera du Palais Bourbon aux Communes, reposant !

Que l’espace européen (Schengen) se défende à l’entrée (sans trop y croire), pourquoi pas, mais la sortie devrait être totalement libre. D’ailleurs Calais, sans Jeanne, c’était déjà presque “la Queen” ! Pourquoi quand on évoque Calais et sa jungle, ne parle-t-on jamais de l’Angleterre ?

Au bout de l’Histoire, ils passeront ! A quoi bon ce stupide contrefort élevé pour protéger un territoire qui n’est pas le nôtre ?

Le Camp des saints a été écrit il y a presque 40 ans. C’était un livre prophétique : depuis les faits quotidiens se conforment au roman. Les réactions des “bien-pensants” sont exactement celles que nous entendons tous les jours à la télé ou que nous lisons dans les communiqués des “associations” et les éditoriaux de presse. Seuls les Anglais sont plutôt silencieux sur le sujet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines