Magazine Info Locale

Hélène Gravel fait état de ses engagements économiques : « S’unir et créer davantage de richesse pour les années à venir »

Publié le 28 septembre 2009 par Helenegravel

Équipe économique de Hélène Gravel

Membres de l’équipe économique de Hélène Gravel :

De gauche à droite:

  • Monsieur Gaston Bachand, membre du comité organisateur du Sommet de Sherbrooke de 2007 et du Colloque Direction Sherbrooke de 2005, ex-directeur général du Conseil régional de développement de l’Estrie, de l’Aéroport de Sherbrooke et de Radio-Québec Estrie.
  • Monsieur Vincent Chornet, président et chef de la direction chez Enerkem ;
  • Madame Renelle Anctil, directrice générale, Groupe RONA l’Entrepôt de Sherbrooke;
  • Monsieur Pierre Jones, comptable agréé et fiscaliste ;
  • Madame Hélène Gravel, candidate à la mairie de Sherbrooke, ex-directrice générale de la Chambre de commerce de Sherbrooke et du Regroupement des organismes communautaires de l’Estrie, présidente de l’Agence Continuum;
  • Monsieur Daniel Chassé, président de INC copie expert, ex-président de la Chambre de commerce de Sherbrooke et ex-président de Pro-Gestion ;
  • Monsieur Bruno-Marie Béchard, recteur honoraire de l’Université de Sherbrooke et agent officiel ;
  • Monsieur Frédéric Côté, ingénieur et ex-président de la Chambre de commerce de Sherbrooke ;

Candidate à la mairie de Sherbrooke, madame Hélène Gravel a fait part de l’un de ses premiers engagements en matière de développement économique. Accompagnée de son équipe économique, elle veut unir les forces vives du milieu afin de donner davantage de cohérence et de synergie à l’ensemble des partenaires économiques et sociaux de notre ville.

« Tant en 2005 au colloque de la Chambre de commerce de Sherbrooke, qu’en 2007 au Sommet de Sherbrooke, les différents acteurs ont manifesté le souhait que cesse le travail en silo et que soit instauré un mécanisme qui regroupera et facilitera le travail des acteurs du milieu . Ce que nous voulons, c’est travailler ensemble et dans la même direction! »

La Maison de l’innovation : une gouvernance, un guichet unique

La candidate annonce la création de la Maison de l’Innovation : « L’époque des chevauchements et dédoublements est révolue : tous les organismes ayant pour mission de faire prospérer l’économie de la ville qui font du démarrage, de la prospection, de l’accompagnement, du financement et autres, doivent être supportés davantage dans leurs efforts de concertation pour le bien commun. La Maison de l’Innovation, c’est un guichet unique au sein duquel IDES-CLD, Pro-Gestion, la CEDEC – et j’en passe – vont travailler ensemble en synergie » a poursuivi madame Gravel.

Concrètement, Hélène Gravel s’engage à ce que la Maison de l’Innovation soit un environnement qui simplifie le parcours de l’entrepreneur : « Ce nouveau regroupement sera un lieu de mise en commun du savoir, de entrepreneuriat et de l’expérience. La Maison sera également un endroit de réseautage ouvert à la communauté d’affaires et détectera les occasions issues de la recherche. À cet effet, une personne sera exclusivement dédiée à créer des liens entre chercheurs du Pôle universitaire et entrepreneurs» a annoncé madame Gravel.

Un Observatoire de développement commercial sera aussi mis en place au sein du regroupement de la Maison de l’Innovation : « L’Observatoire de développement commercial analysera d’une manière globale les demandes du marché pour mieux diriger l’offre. Les services de proximité pourront être équilibrés dans tous les arrondissements afin d’être accessibles à un nombre plus élevé de résidents. Il faut mettre un terme aux débats qui divisent les citoyens et travailler pour le bien commun de l’ensemble des résidents » a conclu madame Gravel.

Un million de dollars de financement supplémentaire

Afin de mieux soutenir les efforts de la Maison de l’Innovation, Hélène Gravel annonce qu’elle a l’intention d’élargir le mandat d’IDES et elle ajoutera au moins un million supplémentaire à son budget régulier. Ce montant sera composé des économies d’échelle provenant du regroupement (bureautique, réception, comptabilité…) et elle entend s’assurer que les montants provisionnés pour le Challenge sur glace et pour Biomed seront redirigés vers les nouvelles priorités économiques. IDES pourra ainsi pleinement jouer son rôle de leader du développement économique de Sherbrooke.

« L’économie, c’est le nerf de la guerre » - Hélène Gravel

Quant aux raisons de l’aspirante mairesse à vouloir mettre de l’avant ces mesures, la candidate affirme que les difficultés économiques sont au centre de ses motivations : « L’économie, c’est le nerf de la guerre. Avec le contexte économique précaire des derniers mois, il est essentiel, plus que jamais, de créer de l’emploi de qualité à court, moyen et long terme . Un des objectifs fondamentaux de cette démarche est de stimuler la création de richesse pour les générations actuelles et à venir. On confirmait récemment que l’Estrie se classe au 11e rang des 16 régions administratives du Québec quant au niveau de ses salaires. Il faut à tout prix améliorer le rendement économique de Sherbrooke. Une économie basée sur la précarité et la pauvreté : nous n’en voulons pas! » a déclaré madame Gravel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Helenegravel 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine