Magazine Asie

Les filles du botaniste

Publié le 25 septembre 2009 par Voyageurasie

Dans sa vie on ne voit que très peu de films qui frisent la perfection,

Celui-ci en fait partie

A voir et à revoir absolument

les_filles_du_botaniste

Réalisé parDai SijieAvecMylène Jampanoï,Li Xiaoran,Dongfu LinPlus... 

Film chinois, français. Genre :Drame 

Dans la Chine des années 80, tous les tabous ne sont pas levés.
Min, une jeune orpheline, part faire ses études chez un botaniste de renom. Homme secret et père autoritaire, son professeur vit sur une île qu'il a transformée en jardin luxuriant. Contrainte de partager cette vie solitaire et effacée, sa fille An accueille avec joie l'arrivée de l'étudiante. Très vite complices, les deux jeunes femmes voient leur amitié évoluer vers une attraction troublante, sensuelle et interdite.
Incapables de se séparer, Min et An imaginent bientôt un dangereux arrangement pour continuer à partager le même toit...
 

Secrets de tournage 

Avant même de débuter le scénario deBalzac et la petite tailleuse chinoise, son premier succès, adapté de sonbest sellerhomonyme,Dai Sijiecommença à réflechir sur celui desFilles du botanisteavecNadine Perront. Il s'est inspiré d'un fait divers qu'il avait lu dans la presse chinoise, l'histoire de deux femmes, l'une ouvrière et l'autre infirmière, condamnées à mort parce qu'elles étaient homosexuelles et suspectées d'avoir assassiné le père de l'une d'entre elle. Entre le commencement de l'écriture du script et le clap de fin, il se sera passé 6 ans. En effet, la productrice deDai Sijie,Lise Fayolle, le convaincit de surfer sur le succès du livreBalzac et la petite tailleuse chinoiseet d'enchaîner sur l'adaptation, mettant de côté pour un momentLes Filles du botaniste, qu'elle produira également. 

Bien que le film se déroule dans la Chine des années 1980,Dai Sijiesouligne que ces points d'ancrage n'ont qu'une importance très relative et que le sujet desFilles du botanisterend le long métrage intemporel."L'important tient dans les rapports qui lient les personnages. Même les rapports entre Cheng An et le botaniste sont très classiques : elle ne peut pas quitter son père ni son jardin. Lui le sait et s'en sert. C'est là une autre forme d'amour, de l'amour filial, que l'on rencontre dans toutes les sociétés et à toutes les époques".

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Voyageurasie 11980 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines