Magazine Culture

Kossi Efoui, prix des Cinq Continents

Par Pmalgachie @pmalgachie
Kossi Efoui, prix des Cinq ContinentsJe n'ai malheureusement pas lu Solo d'un revenant, qui a valu hier à son auteur, Kossi Efoui, le prix des Cinq Continents, première grande récompense francophone d'une saison qui sera longue. Et au cours de laquelle il y aura beaucoup d'espoirs déçus. Kossi Efoui, qui avait déjà reçu pour ce roman le prix Tropiques et le prix Ahmadou Kourouma.
Il collectionne les lauriers: prix du concours théâtral interafricain de RFI ainsi que le Grand prix Tchicaya U Tam’si pour Le Carrefour;Grand prix littéraire de l'Afrique noire pour La fabrique de cérémonies. Celui-là, je l'avais lu. Et aimé. Voici ce que j'avais écrit.
Edgar Fall visite l'Afrique en cherchant les endroits les moins recommandables, ceux qui plairont aux lecteurs de Périple Magazine et les inciteront à voyager dangereusement, pour s'offrir les poussées d'adrénaline qui leur manquent au quotidien. Kossi Efoui, Africain lui-même, a tout compris de la séduction morbide que peuvent exercer sur les Occidentaux les aspects les moins reluisants de son continent. Mais il cherche encore comment réconcilier tradition et mondialisation, dans une quête éperdue d'identité. Elle est menée avec un humour féroce qui ne nous fait grâce de rien ni de personne.
Né au Togo en 1962, mieux connu pour son théâtre que pour ses romans, Kossi Efoui a bien des choses à nous dire... Dans ce troisième roman, en particulier, présenté en quelques lignes par son éditeur:
Le narrateur revient dans son pays après dix ans de massacres. Ce faisant, il cherche à comprendre comment son ami Mozaya est mort, et à retrouver un certain Asafo Johnson avec lequel il avait fondé une troupe de théâtre en ses années d'étudiant. La vie renaît, hantée par de vieilles et mortelles litanies, ces phrases-talismans qui se recourbent sur elles-mêmes comme la queue du scorpion.
Je rappelle, à propos des prix littéraires de cette année, que je tiens à jour une page d'ailleurs transformée à l'instant, puisque les lauréats rejoignent le calendrier dans les sélections des prix littéraires 2009.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Kossi Efoui : Solo d'un revenant

    Kossi Efoui Solo d'un revenant

    J’ai pris cette photo de Kossi Efoui lors des dernières rencontres d’encre et d’exil de Beaubourg. Ce fut l’occasion pour moi de découvrir ce dramaturge togolai... Lire la suite

    Par  Gangoueus
    CULTURE, LIVRES
  • Les frères Le Nain étaient-ils cinq ?

    L’ombre au tableau d’Hélène Bonafous-MuratDécouverte il y a trois ans avec Morsures, un polar couronné notamment par le Prix Alain-Fournier et situé au cœur du... Lire la suite

    Par  Albrizzi
    CULTURE, LIVRES
  • Cinq (et trois) pour le prix Renaudot

    Le jury du prix Renaudot, qui proclamera ses lauréats le lundi 2 novembre à 12h45 - en même temps que l'académie Goncourt -, vient de faire connaître sa dernièr... Lire la suite

    Par  Pmalgachie
    CULTURE, LIVRES
  • L'homme de cinq heures

    Gilles HEURÉ, L'homme de cinq heures, Viviane Hamy, Paris, 2009 (286 pages).Avant de me lancer dans ma relecture de MODIANO, ce roman vivement recommandé par... Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES
  • L'homme de cinq heures

    L'homme cinq heures

    Gilles HEURÉ, L'homme de cinq heures, Viviane Hamy, Paris, 2009 (286 pages).Encore une fois, je suis déçu, pourtant les critiques étaient bonnes, et j'aime les... Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES
  • L'homme de cinq heures - bis

    Gilles HEURÉ, L'homme de cinq heures, Viviane Hamy, Paris, 2009 (286 pages).De la déception, je passai à l'agacement. Tomberai-je dans l'irritation ? Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES
  • L'homme de cinq heures - ter

    Gilles HEURÉ, L'homme de cinq heures, Viviane Hamy, Paris, 2009 (286 pages).Broutilles me direz-vous, je pinaille. Parlez-nous de l'histoire.Eh bien justement. Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Pmalgachie 7849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines