Magazine Environnement

TGV - Un investissement rentable pour la planète

Publié le 29 septembre 2009 par Greg Catel

Le bilan carbone d'une ligne TGV, de sa construction à son exploitation, démontre qu'elle représente un investissement "rentable" en termes de réduction d'émissions de CO2. Raison de plus pour la SNCF d'en informer très bientôt les usagers.

Tgv

Grâce au report qu'elle permet de la voiture et de l'avion vers le train, l'empreinte carbone d'une ligne TGV devient nulle à partir de sa 12e année d'exploitation et "rentable" au-delà, selon une étude réalisée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), la SNCF et RFF, et rendue publique vendredi dernier...


La ligne qui reliera Dijon à Mulhouse à partir de décembre 2011, et qui a servi de base à cette étude inédite, permettra ainsi d'éviter, selon ces calculs, l'émission de près de 4 millions de tonnes équivalent CO2 (teCO2) sur 30 ans, soit les émissions d'une ville comme Dijon pendant deux ans.

S'appuyant sur ce premier "Bilan carbone ferroviaire global", la SNCF dresse un inventaire des points d'amélioration possibles: diminuer l'utilisation du ciment dans la construction des gares, équiper l'ensemble des bâtiments ferroviaires de panneaux photovoltaïques, ou encore former le personnel à l'éco-conduite des trains.

Cette méthode assez simpliste permet ainsi d'affirmer que 500 kg de carbone permettent à un individu de faire un aller-retour Paris-New-York en avion, ou 15.000 km en voiture citadine, ou 8.000 km en berline, ou... "18 fois le tour de la Terre en TGV".

Une bonne nouvelle ce bilan carbone... reste à ne pas oublier et gérer de manière environnementale les impacts sur la biodiversité qu'occasionnent les constructions de nouvelles lignes TGV...

Combien de CO2 pour un voyage en TGV ?

La destination, le prix et bientôt... les émissions de CO2 qui correspondent au voyage : à partir du mois d'octobre, la SNCF va donner une tonalité plus verte à ses billets de TGV et de Teoz. A chaque réservation sur voyages-sncf.com et pour chaque trajet, le client se verra préciser l'impact exact de son voyage en termes d'émissions de CO2.

A vous de juger quel sera votre prochain moyen de transport. Vous pouvez comparer les différentes options sur l'éco comparateur de l'ADEME.

Bon voyage !

Thx SO, aussi spécialiste en horaires de trains :)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte