Magazine Société

Suicide, socialisme et assistanat

Publié le 29 septembre 2009 par Ludovic

Suicide, socialisme et assistanatLu ce matin: France Télécom, un drame qui nous concerne tous, par Pierre Giorgini - France - la-Croix.com
Je trouve que les commentateurs -sur la Croix et sur France Inter et autres- se trompent de probleme.
Evidemment que c'est inhumain qu'une hydre capitaliste pousse les gens au suicide.
Mais on compare trop souvent l'entreprise a sa famille, a tort. Un contrat de travail n'est pas un mariage -c'est simplement un accord pour louer une capacite de travail. Le noeud du probleme tient dans le protectionisme francais et le chomage de masse qui perdure depuis 30 ans: si il y avait plus de postes , si les barrieres a la sortie aussi bien qu'a l'entree d'un emploi n'etaient pas si hautes, si en d'autres mots tout n'incitait pas les salaries a s'accrocher envers et conte tout a leur job meme lorsque cela va mal, si les syndicats ne consideraient pas l'entreprise comme leur appartenant, et bien peut etre les gens changeraient de boulot lorsqu'ils sont ou s'estiment mal traites.
Les suicident surviennet dans d'ex-regies ou societes d'etat, ou les avantages acquis font partie de la culture d'entreprise. Difficile dans ce cas de tourner la page et d'aller vers d'autres aventures. On reste donc, on s'accroche, on souffre, jusqu'a ce que l'on craque.
Le socialisme a aussi des consequences inhumaines, parfois plus que le liberalisme.
Malheureusement ce n'est pas pret de changer, lorsque pour regler le probleme des jeunes on se tourne vers l'assistanat.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludovic 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine