Magazine Humeur

Jacques, au secours, revient !

Publié le 29 septembre 2009 par Olivier57
Il est des moments de poésie dans la chanson française qu'il serait dommage de manquer. C'est ainsi que la dernière "oeuvre" de Michel Delpech contient une série de pépites...
Dans ce texte qui traversera les siècles, on apprend ainsi que pour aller voir Johnny à Vegas, il n'aurait pas cédé sa place pour quinze Harley, qu'il avait fourré slips et T-shirts dans son sac, rencontré un gros flic avec une haleine d'oignon rouge qui lui a demandé "Vous v'nez faire quoi ?" , qu'un  copain a expliqué "Cool man, on vient voir Johnny", que sa nana l'attendait à Dax et qu'il faudra dix lance-flammes pour qu'il s'efface...
Bref, des instants d'une poésie rare qui vous submergent d'émotion et rendraient sans doute Jacques Brel très envieux...
Quand on pense que ce texte a été écrit, produit, chanté, sélectionné, diffusé sur cd, radio, internet ... sans  trouver un décideur suffisamment lucide pour arrèter cet épisode navrant... Quant à imaginer que l'on puisse trouver des amateurs pour acheter, cela défit l'entendement.
Avec de telles compositions, on se dit qu'il est important d'avoir des producteurs comme Vivendi Universal pour promouvoir  ces belles chansons françaises et qu'il faudra bien plus qu'une loi Hadopi pour enrayer la chute des ventes, à moins que ceci n'explique cela...

"La vieillesse est un naufrage" disait le Général de Gaulle. Il faut reconnaitre que si la majorité des anciens prouve le contraire, certains coulent avant l'heure...
À Roissy, déjà, tout était fléché
Tout super programmé pour Vegas
Cinq charters au tarmac, rien que pour nous
Pour quinze Harley, je cédais pas ma place
Un cadeau si gros, on l' croyait pas !
Vegas et Johnny dans le même paquet !
L'hiver, les soucis, j' plantais tout là
C'était un Mad Max qui embarquait
J'avais fermé en catastrophe
Fourré slips et T-shirts dans mon sac
Et j'allais voir Johnny à Vegas
J'allais voir Johnny à Vegas
Johnny à Vegas, Johnny à Vegas !
En vol, on hurlait "Gabrielle" tous en chœur
Johnny sur les menus de nos repas
En transit, à la douane, à Washington
Un gros flic m'a demandé "Vous v'nez faire quoi ?"
Il avait une haleine d'oignon rouge
Comme j'avais pas vraiment tout compris
Un des nôtres qui parlait anglais
Lui a dit "Cool man, on vient voir Johnny"
Je laissais une affaire qui roulait
Ma nana m'attendait à Dax
Et j'allais voir Johnny à Vegas
J'allais voir Johnny à Vegas
Johnny à Vegas, Johnny à Vegas !
J'ai juste eu l' temps de visiter l' désert
L'après-midi du grand soir
Quand on allait vers la salle du concert
Par les machines à sous, on nous offrait à boire
Il peut s' passer n'importe quoi
Il faudra dix lance-flammes pour qu'il s'efface


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier57 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines