Magazine Société

De plus en plus d'entreprises emploient des personnes en grande difficulté

Publié le 29 septembre 2009 par Ressol

A L’Usine, élégant restaurant, installé dans une ancienne chocolaterie, en face du Stade de France, ŕ La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le personnel est ŕ l’image du lieu. Stylé. Et pourtant, L’Usine est une entreprise d’insertion. La plupart de ses employés étaient en grande difficulté, quand ils ont été recrutés. Souvent - mais pas toujours - sans diplôme. Certains sont d’anciens détenus ou en liberté conditionnelle. D’autres ont été victimes d’addiction, alcool ou drogue.

La plupart des convives, salariés d’entreprise ayant leurs bureaux ŕ proximité, ne sont pas au courant, et n’ont pas de raison de s’en douter. Pas plus que ces cadres venus pour un séminaire.

Męme contraste ŕ Disneyland Paris. Qui sait, parmi les visiteurs de ce parc de loisirs, que 80 personnes en insertion y sont embauchées chaque année, en CDI, comme serveur, cuistot, jardinier, ou vendeur dans l’une des boutiques du parc ? L’opérateur de télécommunication SFR en fait autant. Dans ses boutiques ou dans d’autres services de l’entreprise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte