Magazine Culture

La vérité sur la vente Hampel?

Par Hugues
Amis Bibliophiles Bonsoir,
Vous avez été plusieurs à me contacter suite à mon message sur le lot de 1000 livres anciens, vendu 520 000 euros il y a quelques jours... En effet, en scrutant attentivement les images, 4 d'entre vous ont reconnu des livres qu'ils avaient vendus sur ebay au fil des mois écoulés.
Au final, il s'avère que ce commissaire-priseur allemand a acheté un nombre conséquent de reliures sur ebay, afin de les regrouper en lot et de mettre en valeur des ouvrages moins attractifs.
Résultat, une centaine de reliures qui mettent en valeur (saluons au passage les talents du décorateur et du photographe) 900 autres volumes, en bon état certes, mais parfois dépareillés, ou incomplets.
Difficile de savoir si l'exercice est rentable, gageons que oui, mais il est comme je l'avais écrit dans mon premier message, l'illustration d'un nouveau circuit économique sur le marché du livre ancien, très étonnant... et diabolique. Du coup, cela semble écarter l'hypothèse de l'achat par un libraire. Et pour revenir sur le commentaire de Jean-Luc, on comprend mieux pourquoi les provenances ne sont précisées: des pseudonymes ebay n'auraient pas été du meilleur effet dans le monde feutré des enchères.
On connaît les libraires qui achètent en salles des ventes et revendent sur ebay, des libraires qui achètent sur ebay et revendent sur ebay, voici maintenant le flux inverse... Un commissaire-priseur qui achète sur ebay et revend en salle. Très étonnant.
Doit-on saluer le génie économique? Doit on s'inquiéter de tout ceci? Je laisse chacun se faire son propre avis.
H

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugues 962 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines