Magazine

The Great Ağrı Mountain

Publié le 25 septembre 2009 par Wonderturquette
The Great Ağrı Mountain
as seen from Doğubayazıt - vue de Doğubayazıt
The Bible, Genesis 8:4
“... and in the seventh month, on the seventeenth day of the month, the ark came to rest upon the mountains of Ararat”

La Bible, la Genèse 8:4
“... et l’arche s’arrêta au septième mois, le dix-septième jour du mois, sur les montagnes d’Ararat”
The Ararat Mountains where Noah’s ark landed on after the Great Flood according to the Bible are two dormant stratovolcanos located in Turkey’s Eastern Anatolia Region, 16 km west of the Iranian and 32 km south of the Armenian border. They rise above the same platform and reach respectively 5137 m. (Greater Ararat) and 3896 m. (Lesser Ararat). They are called “Ağrı Mountains” in Turkish language.
Les montagnes d’Ararat où l’Arche de Noé a débarqué après le Déluge selon la Bible sont deux stratovolcans dormants situés dans la Région Anatolie Orientale de la Turquie, 16 km à l’ouest de la frontière iranienne et 32 km au sud de la frontière arménienne. Elles s’élèvent sur la même platforme et atteignent respectivement 5137 m. (Grand Ararat) et 3896 m. (Petit Ararat). Elles sont appelées les “Montagnes d’Ağrı” en turc. 

The Great Ağrı Mountain
The top of the Great Ağrı (Greater Ararat) Mountain. 
Le sommet de la Grande Montagne d’Ağrı (Grand Ararat).
In 1916, during the WW1, a Russian spy plane pilot reported that, while flying to observe Turkish troop movements, he saw a half submerged hull of some sort of ship on the Great Ağrı Mountain (Greater Ararat). In 1949, during the Cold War, a U.S. air force mission captured the view of a controversial structure near the summit (“the Ararat anomaly”). From 1950s to 1990s Turkish, American and French aircrafts and satellites took many photos of that bizarre formation and experts stated that it was not a man-made object but an interesting glacial formation. However, this explanation did not satisfy people’s curiosity and many explorers from different countries (including especially Apollo 15 astronaut James Irwin) tried to climb up to the area and risked their lives under dangerous weather conditions to discover the remains of Noah’s Ark. The top of the Great Ağrı Mountain is a military zone for years and climbers are invited to take a guide and to use only the safe-climbing route.
En 1916, pendant la Première Guerre Mondiale, un pilote d’avion-espion russe a signalé que, alors qu’il survolait la région pour observer les mouvements des troupes turques, il a vu une sorte de coque de navire moitié submergée sur la Grande Montagne d’Ağrı (Grand Ararat). En 1949, pendant la Guerre Froide, une mission aérienne américaine a capté l’image d’une structure controversée près du sommet (“l’Anomalie d’Ararat”). De 1950 aux années 1990, des aéronefs et des satellites turcs, américains et français ont pris de nombreuses photos de cette formation bizarre et les experts ont indiqué que ce n’était pas un objet fabriqué mais une intéressante formation glaciaire. Toutefois, cette explication n’a pas satisfait la curiosité des gens et de nombreux explorateurs de différents pays (y compris en particulier l’astronaute d’Apollo 15 James Irwin) ont tenté de monter jusqu’à ladite zone et ont risqué leur vie dans des conditions météorologiques dangereuses afin de découvrir les restes de l’Arche de Noé. Le sommet de la Grande Montagne d’Ağrı est une zone militaire depuis des années et les alpinistes sont invités à prendre un guide et à utiliser uniquement le parcours d’escalade sûre. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :