Magazine Cinéma

"La Prisonnière" : après "L'Enfer"en solo, l'enfer en duo...

Par Vierasouto

Après avoir vu les images retrouvées de "L'Enfer" l'autre jour, je suis allée visionner le DVD de "La Prisonnière", le dernier film de Clouzot qu'il tourne en 1968, quatre ans après son "Enfer" inabouti. La fin du film reprenant les essais de "L'Enfer" en partie m'a scotchée, c'est assez fascinant comme le réalisateur n'avait en fait pas renoncé à son projet qu'il utilise comme une sorte de bouquet final, les souvenirs et fantasmes d'une femme gravement accidentée, dans un semi-coma sur son lit d'hôpital. Tout le film semble construit pour amener cette fin, aidé par la mode des années 68 où dans la galerie d'art, on prise l'art cinétique d'un Vasarely, la sérialité d'un Warhol...
Le film se passe dans le milieu de l'art : le galleriste Stanislas Hassler a l'ambition...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines