Magazine Cinéma

LE PETIT NICOLAS de Laurent TIRARD avec Kad MERAD, Valérie LEMERCIER, Sandrine KIBERLAIN

Par Gerry14

de Laurent Tirard

Avec :
Nicolas : Maxime Godart
la mère de Nicolas : Valérie Lemercier
le père de Nicolas : Kad Merad
L'institutrice : Sandrine Kiberlain
Le Bouillon : François-Xavier Demaison
Melle Navarrin : Anémone
M. Moucheboume : Daniel Prévost
Le ministre : Michel Galabru

Plus d'infos sur ce film

Nicolas mène une existence paisible. Il a des parents qui l'aiment, une bande de chouettes copains avec lesquels il s'amuse bien, et il n'a pas du tout envie que cela change...
Mais un jour, Nicolas surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser que sa mère est enceinte. Il panique alors et imagine le pire : bientôt un petit frère sera là, qui prendra tellement de place que ses parents ne s'occuperont plus de lui, et qu'ils finiront même par l'abandonner dans la forêt comme le Petit Poucet...

-------------------------------------------------------------------------

Plus d'infos sur ce film

Avec son fidèle coscénariste Grégoire Vigneron, Laurent Tirard s'est plongé dans l'oeuvre et aussi dans la vie de René Goscinny, car le personnage du Petit Nicolas lui était très personnel.
" Je savais que la clé de l'adaptation serait à la fois dans son oeuvre et dans sa vie, confie le cinéaste. J'ai donc essayé de comprendre le personnage de René Goscinny. C'était quelqu'un qui cherchait sa place dans la société, et il comptait la gagner à travers le rire. À l'époque où il était comptable, son plaisir était de penser qu'il était le grain de sable qui allait tout faire dérailler. Il avait un goût certain pour le désordre et a réalisé que le rire pouvait être à la fois une défense dans une société où on ne se sent pas à sa place et le moyen de s'y insérer. Ce sont des choses que j'ai lues entre les lignes de ses biographies et qui me parlaient. Le petit garçon qui cherche sa place dans la société est donc devenu l'axe sur lequel construire toute l'histoire. "

Le premier enjeu d'un tel film était bien évidemment le choix des enfants. La production et le réalisateur ont dû procéder à un casting très important et faire auditionner énormément d'enfants dont beaucoup n'avaient encore jamais fait de cinéma.
"Ils étaient d'ailleurs les plus intéressants et je me suis rendu compte qu'un enfant est très vite "corrompu", en tout cas il comprend très vite les choses, confie Laurent Tirard. Sur le tournage, il était sidérant de voir à quel point, au bout de trois jours, les enfants demandaient eux-mêmes un raccord coiffure ou maquillage ! Ils savent parfaitement attendrir les adultes et certains d'entre eux arrivaient pour le casting en déployant des sommets dans l'art de la séduction et de la pose ! Dès lors, toute fraîcheur et toute innocence étaient perdues. Mais globalement, le choix des principaux enfants n'a pas été difficile. Par contre, j'avais peur de savoir s'ils seraient capables de jouer devant une caméra car j'avais choisi "une bouille", une personnalité, en faisant le pari qu'ils seraient réellement à l'aise sur un plateau. Je n'avais jamais tourné avec des enfants et tout cela était pour moi terra incognita. Au final, je les trouve incroyables ! Ce sont des acteurs. "

Laurent Tirard explique comment il en est venu à créer l'univers visuel du film :
"Certains décors étaient évidents, comme l'école, la salle de classe, la cour et l'intérieur de la maison. Nous savions qu'une part importante de l'esprit du film viendrait de là. Il ne s'agissait pas de reproduire le trait de Sempé mais d'aller vers l'esprit de l'oeuvre. Le littéral nous aurait coûté notre âme. Il fallait que ce soit minimaliste mais sans perdre le détail ; le spectateur devait pouvoir sentir que tout était à sa place mais sans être distrait par autre chose que ce que nous souhaitions lui montrer. Là encore, Tati m'a beaucoup inspiré. Il a le sens du détail, mais il ne montre que le détail nécessaire pour faire exister le décor. J'aime aussi la mise en scène de Wes Anderson, ces cadres très fixes où tout est pourtant raconté. Il était important pour moi de faire vivre l'histoire dans la composition de l'image et dans le décor."

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Commentaires Lien Texte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gerry14 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines