Magazine Culture

LE RENDEZ VOUS DE RANGOON, d'Evelyne DRESS

Par Geybuss

LE RENDEZ VOUS DE RANGOON, d'Evelyne DRESS

Roman - Editions Alphée - 289 pages -  20.00 €
Rentrée littéraire

Résumé : Thérèse est animatrice à la télé. À trente-trois ans, lasse des faux-semblants et fuyant une situation familiale difficile, elle décide de tout plaquer et prend un billet pour le bout du monde. Le bout du monde, pour elle, c'est la Birmanie. Là-bas, par une suite d'événements, elle vivra chez Antoine, français qui a disparu de la circulation depuis plusieurs mois. Sans le connaître, elle tombera amoureuse de lui et n'aura de cesse que de le retrouver.
Roman d'amour, de fantasme, de mystère, de politique, de bouddhisme et d'introspection, Le Rendez-vous de Rangoon est aussi une mise en perspective de la vie parisienne, au bout de laquelle Thérèse conclut : «J'aimerais rester dans ce pays où la seule ambition est la survie»...
  
  

LE RENDEZ VOUS DE RANGOON, d'Evelyne DRESS

Mon humble avis : Des personnages qui partent vivre des aventures peu ordinaires au bout du monde, voilà des histoires qui me plaisent car j'y trouve souvent ce que je n'ose pas être et une bonne dose de dépaysement. Dans la même veine, j'avais lu Birmane il y a quelque temps, livre qui m'avait déçue.
Avec Le rendez vous de Ragoon, la déception n'est pas loin non plus, hélas. Pourtant, on plonge très vite dans le vif du sujet : l'arrivée en Birmanie de l'héroine, héroine avec qui je me trouvais quelques points communs cocasses ou touchants. Je me disais souvent : Tiens, on dirait moi ! Des débuts prometteurs donc... Et puis et puis, j'ai lâché l'histoire, au point de n'en lire qu'une vingtaine de  pages à la fois... Dommage... En fait, Thérèse a commencé à m'agacer par ses pensées et réactions en ce pays étranger et par son désir exacerbé d'être une héroïne dans le sens littéral de terme, tout en manquant souvent d'humilité. Enfin, que dire de son amour obsessionnel pour Antoine qu'elle n'a jamais vu mais chez qui elle a passé quelques jours... Il est plutôt crispant et aboutit à de nombreux passages trop niaiseux à mon goût.
Trop de raccourcis rédactionnels, tant dans l'action que l'évolution intérieure des personnages m'ont fait rebrousser chemin en me disant : j'ai du louper quelque chose. Il en résulte une lecture qui manque de fluidité. L'histoire d'amour inventée est trop développée au dépens de l'intégration et des changements de personnalité de Thérèse, trop baclés pour être passionnants, bouleversants  et crédibles. D'ailleurs, l'évolution de ce personnage, qui devient en quelques semaines une aventurière aguérrie, assistante de bloc opératoire, faussaire, sommité partout où elle passe, mère adoptive en quelques jours, architecte et commanditaire d'école, d'église, d'orphelinat etc... manque cruellemement de vraissemblance.
Ah oui, j'allais oublier... Thérèse a pour mission de remettre une enveloppe de 5000 $ à une célèbre opposante du régime... Si le roman était restée centrée sur cet aspect, il aurait pu être fascinant. Hélas, cette fameuse enveloppe est vite, et très, trop facilement remise.
Bref, je pensais vraiment frissonner de plaisir dans ces pages, je suis plutôt restée de glace. Alors pourquoi deux étoiles me direz vous ??? Pour les informations culturelles et politique sur la Birmanie et la junte militaire que la dirige. Et pour le dépaysement bien sûr, on fait tout de même un sacré voyage jusqu'au fin fond de la jungle birmane. Et puis, je l'avoue, mon côté fleur bleue (c'est secret hein ?!) souhaitait connaître l'issue de cette histoire d'amour platonique et imaginaire !
L'avis plus enthousiaste de
Catherine
Je remercie Gilles Paris pour cet envoi que j'ai tant souhaité !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Rendez-vous missionnaire

    Pour sa rencontre du 17 au 19 avril, Communion Evangélisation rassemble à Hyères-les-Palmiers (83) des évêques et de nombreux laïcs pour approfondir la... Lire la suite

    Par  Micheljanva
    HUMEUR
  • Rendez-nous la NS !!!

    Je déteste qu'on me prive de mes petits plaisirs. Après, je suis vilaine.Or l'émission d'hier soir était dramatiquement nulle. Un calvaire. Lire la suite

    Par  Olivia Toja
    A CLASSER
  • Dress For The Moment...

    Pour commencer la semaine en légèreté et en sourires... Lire la suite

    Par  La Fille Aux Chaussures
    CÔTÉ FEMMES
  • FARCE BOLONAISE (evelyne)

    Préparation: 20 minutes. Cuisson: 30 à 35 minutes. Pour 1/2 litre de farce ou 3/4 de litre de sauce: 200 g de jambon cuit, 200 g de bifteck haché, 1 côte de... Lire la suite

    Par  Nolly Shuor
    CUISINE, RECETTES
  • The New Yorker : Dress for the moment

    Deux spots bien sentis pour le New Yorker : habillé pour l'instant. C'est nietschéen, ça ! Surfer sur la mousse insensible du temps. Lire la suite

    Par  Didier Vincent
    INSOLITE
  • Rendez-vous...

    Rendez-vous...

    Un grand merci à vous pour ces merveilleux moments partagés, pour le bonheur de ces créations réalisées, pour votre si touchante reconnaissance et pour toutes... Lire la suite

    Par  Bibi06
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME, STYLISME, TALENTS
  • The woman in the red dress ?

    woman dress

    Souvenir d'un restaurant brésilien avec Xavier et Nelson... C'est marrant comme on se souvient de ce qu'on veut bien retenir... Mais parfois, je me dis qu'on... Lire la suite

    Par  Das
    BD & DESSINS, TALENTS

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines