Magazine Culture

La concierge est dans l'escalier

Par Liliba

escalier

.

J'avais 6 ans, c'était l'année du cours préparatoire. Comme je passais dans la catégorie des "grands", j'avais désormais le droit de rentrer de l'école tout seul, et je portais avec fierté la clé de l'appartement accrochée autour du cou. Pour parcourir ce trajet, on m'avait assigné la présence de Claude, qui était dans ma classe et habitait le même immeuble. Déjà furieux de ne pas pouvoir faire le trajet seul, je le fus plus encore de découvrir que Claude était... une fille !

Les premiers temps, je faisais le fier, et partait droit devant, laissant Claude trottiner derrière moi pour ne pas se laisser distancer, et arriver en même temps à la porte de l'immeuble. Puis je m'adoucis et finis par trouver à Claude quelques qualités. Bon, d'accord, c'était une fille, mais sympathique tout de même, et puis elle n'était pas peureuse comme les autres, et elle avait de jolies jambes, et puis... et puis je l'aimais bien, voilà tout !

Quand nous arrivions dans l'immeuble, nous passions chaque jour un peu de temps dans un recoin du palier du premier étage, que nous avions baptisé pompeusement notre cabane. Nous y échangions des trésors : chewing-gums, billes, bonbons divers... et nous jouions au docteur. Ah, j'aimais bien jouer au docteur, surtout quand c'est Claude qui était malade et qui devait se déshabiller pour que je l'ausculte ! Un jour que nous nous amusions à ces jeux innocents, et que j'étais, moi, très malade et en train de demander à Claude de regarder de plus près mon robinet (elle n'était pas trop d'accord...), surgit au dessus de nous une énorme masse froufroutante, noire comme l'ébène, débordante d'odeurs diverses et écoeurantes, et nous bloquant le passage vers la sortie. La concierge ! Mon Dieu, la concierge était dans l'escalier et nous ne l'avions pas entendue arriver ! Elle nous regarda de ses immenses yeux blancs qui roulaient comme des billes, évalua la situation rapidement, et nous attrapa chacun par le col. Elle me glaça de terreur lorsqu'elle ouvrit sa bouche gargantuesque, aux lèvres rouge sang prohéminentes et prononça d'une voix basse : "Petit ga'nement ! Si tu rec'ommence, je vais te le c'ouper ton 'obinet !".

Depuis ce jour, et bien que cela fasse plus de trente ans, je ne peux m'empêcher, chaque fois que j'entre dans un immeuble que je ne connais pas, de ressentir un léger frisson de peur à l'idée de croiser la concierge dans l'escalier... Mais mon robinet va bien, merci.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Claude Durand claque la porte

    Claude Durand claque porte

    On en sait un peu plus sur le "désistement" de Claude Durand, ancien PDG de Fayard, à la présidence de la commission sur la numérisation. Il avait été... Lire la suite

    Par  Hervé Bienvault
    CONSO, CULTURE, HIGH TECH, LIVRES
  • Des femmes (Claude Esteban)

    femmes (Claude Esteban)

    Des femmes que j’avais connues parlaient, me prenaient par la main, murmuraient peut-être que j’étais un homme et que cet homme était celui qu’elles aimaient,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Claude LEVI-STRAUSS

    Claude LEVI-STRAUSS

    Ce regard vient de s'éteindre. Il a donné à notre esprit la Lumière qui lui manquait.Il était porté par cet Homme : Claude Lévi-Strauss.Silence !Curieux... je m... Lire la suite

    Par  Laporteplume
    BD & DESSINS, CULTURE, LIVRES, NOUVELLES, TALENTS
  • Anthologie permanente : Claude Esteban

    Voyage d'hiver Ô mon amour, parmi les herbes qui blanchissent Je te cherche, tu n'es plus là, et cet hiver que tu voulais grandit seul maintenant sur les... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • L'ENFANT OCÉAN - Jean-Claude Mourlevat

    L'ENFANT OCÉAN Jean-Claude Mourlevat

    Une nuit, Yann réveille ses six frères aînés, tous jumeaux. Il faut fuir : le père a menacé de les tuer. Irrésistiblement attirés par l'Océan, les sept enfants... Lire la suite

    Par  Tinusia
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : Claude Adelen

    1. Plus moi ! – que seul l’écrit, le récit raconte : rien : soleil sur soleil, bouche éparse et libre… Par la terre du texte qui parle donc, quelle donc... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Claude Adelen

    Poète et critique littéraire, Claude Adelen est né en 1944. Il a enseigné en région parisienne. Ses premiers poèmes sont publiés par Elsa Triolet dans les... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Liliba 2705 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines