Magazine Politique

Eric Cantor exposé aux foudres démocrates

Publié le 30 septembre 2009 par Exprimeo
Le leader Républicain fait l'objet d'un traitement particulier de la part des Démocrates. Et si c'était lui le "nouveau Républicain" le plus redoutable pour 2012 ? Ce qui est sûr c'est que l'offensive démocrate ne doit rien au hasard ... Eric Cantor est, avec Bobby Jindal, celui qui tente de prendre le leadership du Parti Républicain pour la présidentielle 2012. Ce qui est intéressant c'est qu'il engage sa démarche avec une logique nouvelle puisque tout est à reconstruire. Sa première cible réside dans les "matérialistes" qu'il faut ramener au Parti Républicain. Plus consommateurs-citoyens que l'inverse, ils ne sont pas très satisfaits de leur vie et aspirent à plus d'argent, plus d'emplois, plus de confort... Pour eux, la politique d'Obama est d'abord présentée comme l'explosion de la fiscalité fédérale. La seconde cible est composée des "modérés". A l'inverse de la précédente, cette catégorie est plutôt satisfaite de sa vie et affiche une certaine culture politique. Elle rassemble des femmes et des hommes qui ont en commun de rejeter l'affrontement politique trop exacerbé. Assez hésitants, ils reconnaissent qu'ils changent parfois de décision de vote en cours de campagne, voire même hésitent jusque dans l'isoloir pour certains. Plus attachés aux hommes qu'à leurs étiquettes, cette population est une cible clef de sa campagne. S'il n'est pas connu d'eux, leur vote sera impossible. Il doit donc partir à leur rencontre et profiter des élections du mid term 2010 pour faire une campagne identique à celle de Barack Obama en … 2006. La troisième cible est constituée de l'électorat acquis. C'est le noyau dur de l'électorat du Parti Républicain. Il est sûr de ses convictions parfois même jusqu'à l'intolérance vis à vis des autres sensibilités. Il aime et déteste. Certains électeurs peuvent adopter des comportements de vote indisciplinés allant jusqu'au refus de soutenir des hommes qu'ils n'aiment pas même s'ils font partie de la même famille de pensée parce qu'ils ont des divergences sur les questions religieuses tout particulièrement. La quatrième cible est celle des relais. Eric Cantor doit rendre le Parti Républicain plus " sexy ", ce qui est loin d'être gagné à ce jour. La cinquième cible est celle des militants. Avec cet ordre, Eric Cantor change la donne au sein du Parti Républicain dans des conditions analogues à celle des "nouveaux démocrates" en 2006. A cette époque pour cette génération démocrate, il s'agissait de ne pas abandonner au Parti Républicain les acquis de " gestion rigoureuse ", de patriotisme … Le Parti Républicain compte dans ses rangs un jeune leader qui défend le chemin inverse : ne pas abandonner le centre au Parti Démocrate et aller sur ses terres en matière de solidarités, de social, de dialogue … C'est l'analyse que le Parti Républicain a perdu en 2008 parce qu'il n'a pas mené la bataille du centre. Si cette analyse prévaut, c'est un tournant pour le Parti Républicain mais aussi pour l'ensemble de la vie politique Américaine. A voir les attaques subies par Cantor, le Parti Démocrate souhaite manifestement vite faire obstacle à l'analyse du jeune Républicain ... La nouvelle publication d'Expriméo (29 € TTC) : comment sauver l'opinion face à 20 techniques de manipulations ? Le combat entre l'opinion et les faiseurs d'opinion devient désormais très inégal avec l'émergence de nouvelles techniques (push polling, oppo research ...). Si vous voulez mieux connaître le contenu de ces techniques avec des exemples pratiques, vous pouvez commander notre dernière publication. Il suffit de cliquer sur le lien suivant : commandeguidepratique Ce guide est l'outil de défense du citoyen averti et du candidat informé. Pour toute commande avant le 05 octobre 2009, vous bénéficiez du prix de lancement (29 € TTC) accompagné de 2 autres guides pratiques sur des domaines complémentaires et ce à titre gracieux. Les commandes peuvent être effectuées en ligne par carte bancaire et avec le paiement sécurisé Paypal. Avec plus de 193 millions de comptes dans le monde dont plus de 8 millions en France, PayPal est leader mondial des solutions de paiement en ligne. Ces modalités de paiements vous assurent donc une sécurisation absolue.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Eric Besson, cet incompris

    Son débat sur l'identité nationale l'occupe. Eric Besson est ravi. 32 000 contributions ont été postées et validées, après le filtre nécessaire, sur son site... Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Eric Besson dans l'impasse

    En réaction à la banale observation d’André Valentin qui a déclaré « Il est temps qu’on réagisse, parce qu’on va se faire bouffer. Lire la suite

    Par  Bravepatrie
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Entretien avec Eric Cantona

    Entretien avec Eric Cantona

    Sa déclaration a suscité bien des réactions. Éric « The King » nous en dit un peu plus sur ce qu’il pense d’un débat sur « l’identité nationale ». Lire la suite

    Par  Forrestgump54
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L’affaire Eric Zemmour

    L’affaire Eric Zemmour

    Les propos jugés racistes tenus par le chroniqueur Eric Zemmour sur le plateau de Thierry Ardisson font beaucoup réagir. Cette nouvelle affaire soulève pas mal... Lire la suite

    Par  Pierre
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Heureux qu'il est Eric Besson !

    Enfant violent à l'école : Alain Juppé tacle Eric Besson 01/06/2009 - 12h00 COURDIMANCHE (NOVOpress) - "Cela ne me choque pas que des policiers et des... Lire la suite

    Par  Anakyne
    SOCIÉTÉ
  • ERIC WILLIAMS, Teaser ?

    Pas de son, pas de message, pas de paroles, juste deux re-sta, l’un en jaune moumouté, l’autre en sheriff karatéka… Flat Eric + Pharell Williams = BUZZ via Busy... Lire la suite

    Par  Jekyllethyde
    HUMEUR, INTERNET, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines