Magazine Culture

Chine : un 60e anniversaire sous haute sécurité

Publié le 30 septembre 2009 par Kakushin

d'après lemonde.fr et voltairenet.org

Chine : un 60e anniversaire sous haute sécurité

Qu'on le cautionne ou pas, la proclamation de la République Populaire de Chine représente un point important de l'histoire de ce pays, et plus généralement de l'histoire mondiale. C'est la raison pour laquelle je consacre un article pour la 60e célébration de cette proclamation.

Tous les dix ans, la Chine célèbre en grande pompe l'anniversaire de la fondation de la République populaire. Cette année, pour le soixantième du genre, en dépit de consignes de “frugalité” à respecter pour cause de crise économique, les célébrations du 1er octobre s'annoncent grandioses : outre la classique parade militaire qui remontera l'avenue de la Paix éternelle - Chang an jie - jusqu'à la place Tiananmen et au cours de laquelle défilera une cinquantaine d'armements made in China jamais montrés en public, un feu d'artifice aura lieu dans la soirée : 20 000 pétards exploseront dans la nuit de jeudi, soit deux fois plus que durant l'orgie pyrotechnique des JO de Pékin. Il s'agit de souffler dignement les soixante bougies de la République, chiffre d'importance dans le calendrier chinois puisqu'il symbolise le passage d'un cycle à un autre.

La Chine serait en mesure de détruire les porte-avions US

La Chine procède aux derniers tests de mise au point de son missile sol-mer Dong Feng 21. Disposant d’une technologie de pointe sans équivalent dans le monde, cet engin vole à Mach 10 dans un rayon d’action de 2 000 km. En quelques années, la Chine est devenue le maître absolu des missiles sol-mer. Des engins à courte portée ont été testés victorieusement sur le champ de bataille, lors de la guerre israelo-libanaise de 2006. Des ingénieurs chinois, conseillers du Hezbollah, avaient gravement endommagé des bâtiments de guerre israéliens. La flotte de Tsahal n’avait dû son salut qu’à l’activation de puissants systèmes de brouillage qui avaient rendu impossibles les tirs suivants. Depuis, la Chine aurait sophistiqué ses systèmes de guidage pour qu’ils restent opérationnels malgré ce type de brouillage.

Chine : un 60e anniversaire sous haute sécurité

Si le Dong Feng 21 est effectivement opérationnel, il représente un bond technologique considérable et met fin pour plusieurs années à la suprématie navale des anglo-saxons. Ce missile pourrait atteindre les porte-avions US malgré leur complexe système de défense.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kakushin 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines