Magazine Régions du monde

Indonésie : un séisme balaie l'île de Sumatra

Publié le 30 septembre 2009 par Fouchardphotographe @fouchardphoto

Un tremblement de terre de magnitude 7,6 a frappé une ville d'un million d'habitants, à l'ouest de l'Indonésie. Au moins 75 personnes ont perdu la vie et les autorités craignent plus d'un millier de morts. Des milliers de personnes sont peut-être prisonnières des décombres à Padang, ville d'un million d'habitants sur l'île indonésienne de Sumatra. Un violent séisme de magnitude 7,6 ébranlé mercredi matin cette province située à l'ouest de l'Indonésie. Au moins 75 personnes ont été tuées mais le bilan risque de grandement s'alourdir. Les autorités craignent plus d'un millier de décès. Voire un bilan aussi lourd que celui du séisme de 2006 qui avait frappé le centre de Java et fait 6.000 morts. Le tremblement de terre de mercredi a provoqué l'effondrement de nombreux bâtiments, dont l'hôpital de la ville, des écoles, des hôtels et le toit de l'aéroport. Plusieurs milliers de personnes pourraient donc être prises sous les gravats. «Plusieurs centaines de maisons ont été détruites le long de la route. Il y a des incendies, des ponts sont coupés et c'est la panique totale ici parce que des conduites d'eau sont rompues et les rues sont inondées», a rapporté un correspondant de Reuters à Padang. Le séisme, enregistré à 17h16 (12h16 heure de Paris), a été localisé dans l'océan Indien à 53 km à l'ouest de Padang, et à une profondeur de 83 km. Une réplique de magnitude 5,5 a est survenue peu après. «La secousse est la pire que j'ai jamais sentie», a témoigné Yuliarni, un habitant de Padang. «Des maisons ont été fortement endommagées, l'électricité a été coupée... Les gens se sont précipités sur les hauteurs», a-t-il ajouté. Le long de la même faille que le tsunami de 2004

Un hôpital de campagne devait être installé pour venir en aide aux blessés mais l'acheminement des secours (matériel et médicaments) et l'arrivée de médecins supplémentaires devait prendre au moins dix heures. Un glissement de terrain a bloqué des axes routiers dans la région voisine de l'épicentre. Les télécommunications et l'alimentation électrique ont été coupées. Les autorités indonésiennes n'ont pas déclenché d'alerte au tsunami. Le Centre d'alerte des tsunamis du Pacifique a toutefois lancé un avis de surveillance pour l'Indonésie, la Malaisie, l'Inde et la Thaïlande. Des mesures de précaution ont été également prises à Singapour. Padang est une zone à fort risque sismique. La ville se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique où la rencontre de plusieurs plaques continentales provoque des fortes activités volcaniques et sismiques. Le tremblement de terre de mercredi s'est produit le long de la même faille qui avait déclenché le tsunami de 2004, à l'origine de la mort de 230.000 personnes dans une dizaine de pays. Le 2 septembre dernier, un séisme de magnitude 7 avait secoué l'île de Java faisant plus de 100 morts.

www.lefigaro.fr - Photo AP


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fouchardphotographe 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte