Magazine Politique

Barack Obama face à un choc politique

Publié le 01 octobre 2009 par Exprimeo

Plus l'élection au poste de Gouverneur de Virginie approche (novembre 2009), plus l'écart de creuse en faveur du candidat Républicain. Le dernier sondage Rasmussen réalisé le 29/09/09 donne désormais 51 % d'intentions de vote en faveur du candidat républicain contre 42 % au candidat démocrate. Les élections en Virginie sont données comme un test. Le climat politique Américain a changé. Barack Obama n'est pas entré en désamour mais le doute est né. La Virginie est l'Etat qui a connu la poussée de la nouvelle génération des Démocrates dont Mark Warner et Tim Kaine. En 2001, il a été candidat au poste de Gouverneur de Virginie et il est parvenu à gagner cet Etat à tendance républicaine. Lors du renouvellement de la fonction de Gouverneur, son lieutenant –gouverneur a été élu. Il avait été désigné par Time Magazine parmi les Gouverneurs disposant du plus fort taux de satisfaction. En 2008, Mark Warner a été élu Sénateur de Virginie gagnant un poste alors acquis aux Républicains. Pour toutes ces raisons, la Virginie est donc apparue comme un "nouvel Etat Démocrate". Par conséquent, une défaite aurait valeur de symbole pour l'ensemble de l'Etat fédéral. L'élection de novembre 2009 oppose Creigh Deeds et Robert McDonnell. Creigh Deeds est né en 1958. Il a engagé sa campagne dès décembre 2007. En juin 2009, il a gagné la primaire démocrate avec facilité. Il doit affronter Bob McDonnell, le candidat Républicain. Bob McDonnell est né en 1954. Il a déjà affronté Creigh Deeds dans une autre élection locale et le score avait été très serré. Dans cet Etat, l'opinion sur Obama est passée en dessous du seuil de 50 % des bonnes opinions. Le véritable tournant a été le mois de juin 2009. Jusqu'à cette date, les bonnes opinions sur Obama étaient majoritaires et Deeds était donné gagnant. A compter de mi-juin, cote d'approbation sur Obama s'est détériorée. L'écart entre les deux candidats s'est réduit. Puis, Bob McDonnell a pris de l'avance pour compter près de 5 points d'avance. Bob McDonnell mène une campagne Républicaine classique entièrement axée sur l'emploi et sur son cursus personnel. A côté des sondages, il importe aussi de noter que Bob McDonnell a levé davantage de fonds et sur une base plus élevée quant au nombre des donateurs. Pour toutes ces raisons, il bénéficie aujourd'hui d'une avance sérieuse qui amène la mobilisation des vecteurs d'opinion dont Mark Warner pour que cette fonction de Gouverneur reste au Parti Démocrate. Ce sauvetage semble peu probable. En effet, à l'exception de la Californie, le Parti Républicain est aujourd'hui en forme dans les enquêtes. Il capitalise une volonté d'avertissement exprimée d'autant plus facilement que le Parti Républicain s'est bien gardé de régler la question de son leadership et par conséquent se protège de campagnes négatives qui opposeraient Obama à ce nouveau leader Républicain. Ce faisant, le Parti Républicain a repris la méthode du Parti Démocrate lors des élections de 2006. Si cette victoire Républicaine devait intervenir, elle fragiliserait encore davantage l'assise politique de Barack Obama. Le Parti Républicain cherche à montrer que le vote de novembre 2008 a été un "vote d'exception" dans un contexte très particulier. L'élection de Virginie devient un véritable test fédéral. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines