Magazine Médias

Melrose Place [1x o4]

Publié le 01 octobre 2009 par Lulla

dnes_season4_melrose_simms_

Vine // 1 5oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_89874

   Une fois encore, le nouveau Melrose réussit à intégrer un personnage de la série originelle sans le trahir et sans que son intrigue paraisse déconnectée du reste. En cela, le retour de Jane était une vraie réussite ! C'est d'ailleurs ce que j'ai préféré dans cet épisode. Je regrette simplement qu'elle n'ait pas eu affaire à son ex-grand-amour, mais j'ai l'impression que vu le nombre de guest-stars, les scénaristes sont obligés de limiter les apparitions des uns et des autres. Pas grave : on remet les retrouvailles avec Michael Mancini à plus tard. Stay Tuned ! Jane Andrews a changé. Elle est plus jolie aujourd'hui qu'il y a 15 ans. Cette coupe courte des débuts ne lui allait vraiment pas. Au départ, c'était une chic fille mais avec un mari et une soeur comme les siens, elle ne pouvait pas rester nette très longtemps. Elle a fait pas mal de conneries Jane mais on sait qu'au fond c'est toujours une chic fille. Même quand elle dénonce sa nièce, ou celle qui prétend l'être, même quand elle exerce un odieux chantage sur Ella et qu'elle tente de la faire accuser du meurtre de sa soeur. J'ai l'impression qu'elle est simplement désespérée et complètement aigrie. 10 ans après l'avoir quitté, elle est toujours une styliste ringarde. Y'a de quoi avoir les nerfs, non ? Puisqu'elle est la nouvelle propriétaire de la résidence par héritage, on sera certainement amené à la revoir et tant mieux.

   Quand je parlais de plusieurs guests, je pensais à Nicholas Gonzalez et Victor Webster, qui ont quand même une petite notoriété, mais surtout à Kelly Carlson, qui aurait fait une garce mémorable dans l'original. Celle que l'on connaît bien grâce à Nip/Tuck a trouvé ici un rôle qui lui va comme un gant : elle est mère macrelle ! Elle va prendre en charge Lauren, notre prostituée préférée, qui a compris qu'elle prenait des risques à exercer son second métier en solo. Il ne s'est rien passé de formidable la concernant dans cet épisode, à part cette rencontre, mais j'aime toujours cette intrigue qui sort de l'ordinaire pour une série de la CW. D'ailleurs, j'étais assez surpris que l'épisode commence par une partie de jambes en l'air dans une voiture et que, plus tard, Ella et David s'embrassent toutes langues dehors. Au risque de me répéter : on est à un niveau au-dessus des Frères Scott ! Bon, sauf que ça touche au couple Jonah/Riley, toujours assez ennuyeux bien que plus en retrait cette fois. Concernant la future Oscarisée Ashlee Simpson, elle a encore fait du bon boulot tout en regards perdus, aguicheurs, angoissés puis flippants. Est-elle vraiment la fille de Sydney ? J'en doute de plus en plus. Cette fille est une grosse mythomane, il ne faut pas croire un traite mot de ce qu'elle dit ! Sa fuite lors de la venue de la police était quand même bien ridicule.

vlcsnap_109916


// Bilan // Parce qu'il ne faut pas exagérer, je n'accorde toujours pas trois étoiles à Melrose Place mais, au fond, j'ai bien envie de les mettre. Je ne sais pas comment ça se fait, mais ça le fait ! J'ai enfin trouvé le guilty-pleasure que j'attendais. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte