Magazine Info Locale

Hélène Gravel veut garder les jeunes à Sherbrooke

Publié le 01 octobre 2009 par Helenegravel

Mise en place du portail jeunesse et de la Fondation pour l’entrepreneuriat et l’engagement jeunesse

Théâtre Granada - Soirée présentation des candidats - Élections SherbrookeMadame Hélène Gravel, candidate à la mairie de Sherbrooke, s’engage à créer un portail jeunesse et une Fondation de l’entrepreneuriat et de l’engagement jeunesse, lorsqu’elle sera élue. « Dès mon élection, je m’engage à créer ces nouveaux outils afin de miser sur l’emploi et l’engagement bénévole pour garder les jeunes en action ici et assurer nos entreprises d’un important bassin de main d’œuvre » a indiqué Madame Gravel. Les spécialistes préviennent avec insistance que le premier obstacle au développement d’entreprises sera la pénurie de main d’œuvre qualifiée . Madame Gravel constate que «Sherbrooke est une ville étudiante, une ville universitaire et à ce titre très efficace pour attirer la clientèle. Cependant, le niveau de rétention des étudiants diplômés est trop bas.» À titre d’exemple, l’aspirante mairesse a mentionné que la ville de Boston réussit à retenir plus de 75% de ses étudiants . « Il faut tout mettre en œuvre pour que les jeunes choisissent Sherbrooke, non seulement pour y étudier mais pour y travailler, se partir en affaires et s’y faire une vie » a insisté la candidate.

Le portail jeunesse : pour s’investir et investir!

Hélène Gravel fait le pari que pour garder les jeunes ici, Sherbrooke doit devenir rapidement plus qu’un endroit où étudier, mais bien un véritable milieu de vie stimulant pour les jeunes. Selon elle, la création du portail jeunesse affichera le nom des employeurs ayant des emplois disponibles et leur description. Par contre, ceux-ci ne devront pas excéder quinze heures par semaine puisqu’au-delà de ce nombre, il est prouvé que les risques de décrochage scolaire augmentent. Pour les mêmes raisons, les employeurs devront tenir compte de l’horaire d’études des jeunes. L’apport du travail bénévole contribue à l’intégration dans la société, le développement de racines et la constitution de liens significatifs. Les organismes communautaires seront donc invités à identifier sur ce même portail, leurs besoins en ressources pour y faire le recrutement de bénévoles. «Les étudiants en âge de travailler pourront donc utiliser ce portail pour entrer en contact avec les employeurs et les organismes qui ont besoin de leur implication bénévole pour commencer à se bâtir un curriculum vitae fort important pour leur avenir.» se réjouit madame Gravel. Avec humour, la candidate a précisé qu’outre le fait de devenir amoureux, le travail d’abord et l’implication sociale ensuite, sont les deux facteurs qui contribuent le plus à la rétention des jeunes dans leur milieu d’adoption.

La candidate à la mairie annonce du même coup la création d’une Fondation pour l’entrepreneuriat et l’engagement jeunesse. Hélène Gravel prendra son bâton de pèlerin pour convaincre et solliciter les partenaires du Pôle universitaire, la communauté d’affaires ainsi que les fournisseurs de la ville à qui est attribué annuellement plus de 100 millions $ de contrats. Selon Madame Gravel, toute la communauté doit se prendre en main pour encourager la persévérance scolaire et garder les jeunes chez-nous, créer de nouveaux emplois et combler des postes à temps partiel qui ne trouvent pas preneur. Celle-ci espère recueillir 300 000 $ qui seront remis sous forme de bourses d’études et d’aide au démarrage d’entreprises par des jeunes :

  • 50 000 $ de bourses d’étude pour les étudiants qui se sont démarqués par leur persévérance à réussir un premier diplôme et qui ont le goût de poursuivre plus loin;
  • 50 000 $ de bourses d’étude à des étudiants qui ont fait une différence dans leur collectivité grâce à leur implication bénévole;
  • 200 000 $ à des jeunes qui, à la fin de leurs études, choisissent de se lancer en affaires et de créer de l’emploi à Sherbrooke.

« La priorité des investissements prévus sera accordée aux projets générateurs d’emplois, qu’ils soient dans les domaines industriels , de services , de l’économie sociale ou de l’entrepreneuriat culturel . Un attention particulière sera également accordée pour que les projets financés respectent des critères d’éthique élevés en matière de gestion des ressources humaines et de développement durable . En investissant ensemble dans cet avenir qu’est notre jeunesse, c’est toute notre qualité de vie qui en sera bonifiée » a conclu Hélène Gravel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Helenegravel 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine