Magazine Culture

Communiqué

Par Bibliomanu
Communiqué
BiblioMan(u) a perdu la majorité de ses pouvoirs. Il se serait échoué dans un livre dont il ne parviendrait pas à ressortir malgré son envie constante de découvrir encore et encore de nouveaux auteurs, de continuer l'exploration de ceux qui l'ont émerveillé. Et avant que toute communication soit définitivement rompue avec lui, nous avons tout de même pu lui poser certaines questions.
‒ Qu'est-ce que tu fous, bordel ?
‒ Ben quoi, ça se voit pas, je lis.
‒ Et t'en es à quelle page, parce que ça fait un moment que t'as plus écrit là, tu t'en rends compte?
‒ 1435.
‒ Et c'est bien ?
‒ Super.
‒ Monsieur nous a habitué a être plus bavard. Qu'est-ce qui se passe?
‒ Je lis.
‒ Et peut-on espérer que BiblioMan(u) la grosse tête nous fasse part de ses commentaires.
‒ Hum... ?
‒ Et peut-on espérer que....
‒ Si je le fais, ce ne sera pas avec mon costume.
‒ Quoi ?
‒ Grommfff... on était vraiment obligé d'en arriver là ? J'ai perdu mes pouvoirs, voilà.
‒ Non ?
‒ Si.
‒ Oh, mon dieu, mais c'est terrible !
‒ C'est une question de point de vue. Moi je trouve pas ça si mal. Il est temps de passer à autre chose.
‒ Ah, et c'est quoi autre chose ?
ça, par exemple, qui me tient vraiment à cœur et où je pourrai toujours écrire des chroniques sur le blog Blabla , et à plein d'autres projets qui fourmillent de ci de là et qui ne demandent qu'à voir le jour. Autre chose, quoi. Qui change, qui se renouvelle et ne s'ancre pas, d'une certaine manière, dans une sorte de routine ronronnante.
‒ Alors voilà, c'est tout, c'est fini ?
‒ Ouaip'. Je lis.
‒ Et quand t'auras fini de lire, tu vas faire quoi ?
‒ Prendre un autre bouquin et... aller lire les autres blogs où tout un tas de passionnés s'en donnent à cœur, notamment Jean-Marc, Sandrine, Claude, Brize, El JC, Henri la grande gueule et de tant d'autres. Ah, et puis faudrait pas qu'elle croit que je l'oublie, La Manu ! Parce qu'il va sans dire que j'aurai toujours un énorme plaisir à lire ses chroniques, et à lui laisser des commentaires pour qu'elle lise enfin Le Croque-Mort a la vie dure !
‒ Oh, arrête... tu vas nous faire chialer...
‒ …
‒ …
‒ …
‒ … et là, tu lis toujours ?
‒ Oui. Je garde tout en mémoire, et puis, je tourne la page.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bibliomanu 690 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines