Magazine France

Conseil Municipal de Lorient du 1er octobre 2009

Publié le 01 octobre 2009 par Chacalito
Conseil Municipal de Lorient du 1er octobre 2009 L'ordre du jour du conseil municipal de ce soir était éminemment politique et tout le monde s'attendait à voir une opposition (droite) vindicative. Elle a été au-delà des espérances: ridicule!
Les deux sujets centraux du débat de ce soir concernaient en premier lieu le projet de restructuration du quartier de la gare à Lorient et la possibilité d'ouvrir la gare au sud et en second lieu le fameux projet d'aménagement du péristyle. Je passerai ici sous silence le projet urbain du centre puisque l'opposition ne s'est concentrée que sur la fontaine  (que d'ailleurs l'UDB refuse également) qui n'était pas dans le bordereau. Je me dois tout de même de relayer la sortie de Yann Syz (adjoint à la santé UDB) pour qui cette partie de ville minérale a sans doute plus besoin de (la) Bruyère que de (la) Fontaine. La culture de l'UDB m'étonnera toujours...
Revenons-en à notre opposition. Sur le sujet de la gare, aucun argument, mais comme à leur habitude, M. Loher accompagné de son fidèle compagnon M. Toulminet ont ressorti les serpents de mer lorientais à savoir le passage à niveau. C'est vrai qu'il n'avait pas suffisamment été ridiculisés par la campagne municipale et les coûts exorbitants de leurs projets, il fallait qu'ils en remettent une couche. Bref, quand on a rien à dire, on parle de la forme: "sur des sujets de ce genre, on aimerait avoir les dossiers plus tôt" ou "j'en appelle au règlement et même à la loi, au principe d'information de l'opposition" qui pourtant reconnaît que ce dossier a été donné en temps et en heure. Ce débat a duré 1h20 sans la moindre proposition de leur part. On a quand même entendu M. Loher dire que le maire finissait par faire un projet que la droite demandait depuis des lustres!
Deuxième serpent de mer et là, nos élus de droite ont fait mieux encore, l'aménagement du péristyle et le fameux hôtel, que dis-je "palais", communautaire que tout Lorient critique car il est soi-disant coûteux. Les Lorientais devraient pourtant savoir, s'ils connaissaient un peu la vie locale, que les bâtiments de l'agglo sont répartis sur huit sites et que les réunir ne peut qu'être une source d'économie et de meilleure efficacité! On estime l'autofinancement à 80% tout de même! Un projet communautaire, qui fédère, ne devrait pas être en coeur de rade, à portée du bateau-bus? L'opposition nous dit qu'il ne sera qu'un bâtiment administratif alors que la majorité passe son temps à dire l'inverse, qu'un musée y sera, que les associations seront partie prenante du projet et que le quartier a vocation à se populariser par l'implantation de logements, de commerces... Franchement, le populisme a des limites!
M'enfin, j'en viens au meilleur: puisqu'il était clair que l'opposition n'avait aucun argument et qu'il fallait tout de même apparaître dans la presse sur des sujets aussi "sensibles", celle-ci, après avoir demandé la tenue d'un référendum local (comme si le score de Norbert Métairie  en mars 2008 n'en était pas un), ont carrément quitté la salle! Il faut dire qu'il était 20h et que les ventres gargouillent à cette heure. D'une pierre deux coups, on évite les sujets de fond et on montre son mécontentement aux lorientais. Je dois ici dire que le responsable de section UDB de Lorient avait prévu ce départ des élus d'opposition! Chapeau.
J'ai toujours dit que le score fleuve de la liste municipale en place (64%) était dûe à l'incompétence de la droite. Ce soir, ils l'ont démontré à nouveau.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par SEB
posté le 07 octobre à 17:57
Signaler un abus

je suis de très près depuis de nombreuses années l'évolution de cet bel espace qui est le péristyle.

Des vagues de communication on été faites autour de ce programme pour essayer de faire croire qu'on implique les lorientais par le biais d'atelier ouvert aux propositions. Hors j'apprend aujourd'hui qu'au conseil mnicipal d'hier 48 conseillers municiapx ont voté pour, mais Monsieur le maire est juge et partie il est maire de lorient et directeur de cap lorient.

Nous allons faire encore une faute monumentale, ce site qui est aurait pu redonner de l'attractivite au centre de lorient et à la vie de lorient sur la mer et les ports de plaisance va être détourné.

je ne citerai qu'un exemple, dans les annes 90 une dynamique a été tenté au sein de lorient pour remettre une activité autour du port de plaisance de lorient centre par le bais de la maison de la mer, et maintenant celle ci est complétement délaissé par le pole course au large, toutes les activités liées à la mer y sont déjà. Ca ne fait que accentuer que le port de lorient centre est vide et creux sans aucune attractivité, et en construisant un hotel communautaire on continue à dévaloriser le patrimoine lorientais, son port de lorient cente et son centre ville.

Par SEB
posté le 07 octobre à 17:57
Signaler un abus

je suis de très près depuis de nombreuses années l'évolution de cet bel espace qui est le péristyle.

Des vagues de communication on été faites autour de ce programme pour essayer de faire croire qu'on implique les lorientais par le biais d'atelier ouvert aux propositions. Hors j'apprend aujourd'hui qu'au conseil mnicipal d'hier 48 conseillers municiapx ont voté pour, mais Monsieur le maire est juge et partie il est maire de lorient et directeur de cap lorient.

Nous allons faire encore une faute monumentale, ce site qui est aurait pu redonner de l'attractivite au centre de lorient et à la vie de lorient sur la mer et les ports de plaisance va être détourné.

je ne citerai qu'un exemple, dans les annes 90 une dynamique a été tenté au sein de lorient pour remettre une activité autour du port de plaisance de lorient centre par le bais de la maison de la mer, et maintenant celle ci est complétement délaissé par le pole course au large, toutes les activités liées à la mer y sont déjà. Ca ne fait que accentuer que le port de lorient centre est vide et creux sans aucune attractivité, et en construisant un hotel communautaire on continue à dévaloriser le patrimoine lorientais, son port de lorient cente et son centre ville.

A propos de l’auteur


Chacalito 1101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog