Magazine Cinéma

Thirst, ceci est mon sang

Par Ffred
Le Pacte Thirst, ceci est mon sang
L'histoire

Sang-hyun est un jeune prêtre coréen, aimé et respecté. Contre l'avis de sa hiérarchie, il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel. Comme les autres cobayes, il succombe à la maladie mais une transfusion sanguine d'origine inconnue le ramène à la vie. De retour en Corée, il commence à subir d'étranges mutations physiques et psychologiques : le prêtre est devenu vampire. Mais la nouvelle de sa guérison miraculeuse attire des pélerins malades qui espèrent bénéficier de sa grâce. Parmi eux, Sang-hyun retrouve un ami d'enfance qui vit avec sa mère et son épouse, Tae-Ju. Il succombe alors à la violente attirance charnelle qu'il éprouve pour la jeune femme...

Kim Ok-Bin. Le Pacte Song Kang-Ho. Le Pacte Kim Ok-Bin. Le Pacte
Mon avis
De Park Chan-wook je n'avais vu que Je suis un cyborg qui ne m'avait pas vraiment emballé. Il parait que son meilleur est Old boy, à voir donc. Auréolé de son prix du jury à Cannes cette année Thirst débarque avec une bonne rumeur et une bande annonce alléchante. Je me suis donc laissé tenté et je ne le regrette pas, j'ai passé un excellent moment. Après les très différents Twilight et Morse vus cette année, le mythe du vampire continue d'être revisité. Après les ados américains et les enfants suédois, c'est cette fois-ci un prêtre catholique sud-coréen qui devient donc assoiffé de sang. La mise en scène est brillante, originale et sans défaut. Le scénario est une merveille. Savant mélange de plusieurs genres, de l'horreur au romantisme, du drame à la comédie. Car on rit beaucoup, gags et situations cocasses se succèdent pour désamorcer l'humour noir et le morbide. Une étrange poésie se dégage aussi de l'ensemble. L'ambiance est vraiment très particulière. Les personnages sont parfaitement étudiés, on comprend leurs buts et motivations, tout comme le doute et la culpabilité qui envahit ce pauvre prêtre qui a bien du mal à gérer ce qui lui arrive, balançant entre le bien et le mal. Formellement le film est magnifique, les images sont d'une beauté à couper le souffle.
Aussi réussi sur la forme que sur le fond, une nouvelle variation sur le mythe du vampire. Mise en scène, scénario, technique et interprétation, tout est d'un très grand niveau. Superbe.
Song Kang-Ho. Le Pacte
Le Pacte

Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines