Magazine Hockey

Victoire difficile

Publié le 02 octobre 2009 par Chesc0

But de Josh GorgesCkac Sports: Enfin, c’est commencé. La saison 2009-2010 est en cours. Et le Canadien de Montréal a gagné son premier pari de la saison face aux Maple Leafs, à Toronto.

En présentation d’avant match, fait un peu bizarre, quelques huées se sont fait entendre à l’endroit de Mike Komisarek quand il a été présenté à la foule du Air Canada Centre. Les joueurs les plus applaudis des Leafs ont été Luke Schenn, Tomas Kaberle et le nouveau venu qui a ouvert bien des yeux en matchs préparatoires, Viktor Stalberg. Les joueurs du Canadien n’ont pas été présentés individuellement.

Brian Gionta et Kaberle ont été invités à prendre la mise au jeu protocolaire.

première période

Carey Price est devant le filet du Canadien. Son vis-à-vis est Vesa Toskala.

C’est le trio de Max Pacioretty, Scott Gomez et Brian Gionta qui a entrepris le match pour le Canadien face à celui de Matt Stajan, Jason Blake et Viktor Stalberg. Komisarek était aussi sur la glace pour le coup d’envoi de la saison.

Dès leur première présence sur la glace, les durs à cuire Georges Laraque et Colton Orr en sont venus aux coups. Les deux ont laissé tomber les gants d’un commun accord. Quelques coups ont porté et il faut donner l’avantage à Laraque qui a renversé Orr en conclusion d’altercation.

C’est Komisarek qui a obtenu la meilleure chance de marquer en début de match. Son tir de la pointe a touché le poteau à la gauche de Price. Le gardien du Tricolore a pu maîtriser le retour. Price s’est de nouveau signalé quelques minutes plus tard en bloquant deux tirs du revers successifs de Niklas Hagman. Andrei Kostitsyn avait éprouvé des ennuis dans sa zone, ce qui a mené aux occasions des Leafs. Les Torontois ont le contrôle de la rencontre dans les dix premières minutes de l’engagement si ce n’est une première chance de marquer du Tricolore lors d’un deux contre un mené par Tomas Plekanec en compagnie de Pacioretty. Plekanec a choisi de tirer du poignet, Toskala était prêt.

Faute de but, une autre bagarre a éclaté avec neuf minutes à faire au premier vingt. Travis Moen en est venu aux prises avec Jay Rosehill. L’avantage va au joueur des Leafs.

Komisarek a ensuite été chassé pour 4 minutes après un bâton élevé à l’endroit de Scott Gomez. Le Tricolore n’a mis que 5 secondes pour en profiter. Dès la mise en jeu, Mike Cammalleri a pris le contrôle du disque dès la mise en jeu à la droite de Toskala et a foncé vers le but avant d’habilement refiler le disque à Gionta qui n’a pas raté sa chance. 1-0 Canadiens. Plekanec récolte aussi une passe.

Alexei Ponikarovsky a toutefois créé l’égalité un peu plus de trois minutes plus tard. 1-1. Il a complété la manoeuvre de l’ancien du Canadien, Mikhail Grabovski. Ce but a fouetté l’équipe locale qui a repris le tempo de début de match. D’ailleurs, les Leafs ont retraité au vestiaire avec l’avantage, 14-7 au chapitre des tirs au but. 1-1 après 20 minutes de jeu.

deuxième période

Le filet de Carey Price a continué d’être assiégé au début de la deuxième période. C’est le quatrième trio des Leafs qui a bourdonné en zone adverse et Wayne Primeau a frappé plusieurs fois à la porte, mais Price a été solide.

Quelques minutes plus tard, le quatrième trio du Canadien s’est montré aussi déterminé, mais plus opportuniste. Georges Laraque a transporté le disque en territoire des Torontois, Glen Metropolit a volé la rondelle à François Beauchemin dans le coin avant de diriger la rondelle vers le devant du filet où Travis Moen l’attendait. But de Moen.2-1 Canadiens à 6:38 de la deuxième période.

À mi-chemin du deuxième vingt, les Maple Leafs ont pu profiter d’un avantage numérique de deux hommes pendant 33 secondes. En fait, ils n’ont pas eu besoin de toutes ces secondes avant de créer l’égalité. Beauchemin et Kaberle se sont échangé le disque à la ligne bleue et le tir-passe de Kaberle a été habilement dévié par Matt Stajan, posté à droite de Price qui n’y pouvait rien sur le jeu. 2-2.

Plusieurs pénalités ont brisé le rythme de la rencontre par la suite.

Peu de réelles chances de marquer à souligner dans les dix dernières minutes de jeu de la période. Les Torontois ont continué de doubler le Tricolore aux tirs aux buts (30-13) et, également à l’instar du premier entracte, les deux équipes retournent se reposer avec le match à égalité. C’est 2-2 après 40 minutes de jeu.

Troisième période

Carey Price continue d’être la différence dans le match par sa tenue solide. En début de dernier tiers, il n’a pu contrôler un tir de loin et le retour s’est retrouvé sur la palette de Hagman qui a été frustré par le gardien du Tricolore aux Leafs. Ce fut ensuite le tour de Toskala de se signaler sur un tir à bout portant d’Andrei Markov et de Gionta sur la même séquence.`

Le jeu continue d’être intense et au terme d’une belle poussée offensive de Travis Moen, l’attaquant du Canadien s’est présenté seul devant . Son tir a été bloqué et Moen a poursuivi sa route vers le gardien qu’il a bousculé. Komisarek n’a pas apprécié et a jeté les gants. Au terme de l’échauffourrée, les Torontois étaient en avantage numérique. Et quelques secondes plus tard, ils menaient 3-2 grâce au deuxième but du match de Stajan. Jason Blake récolte une passe. Fait encore plus inquiétant, Markov a quitté la patinoire avec l’aide des soigneurs. Le défenseur du Tricolore a semblé se blesser à une jambe.

Avec six minutes à jouer, le duo Plekanec-Andrei K. a mis Toskala sérieusement à l’épreuve sans pouvoir enfiler le but égalisateur.

Mais avec un peu plus de quatre minutes à faire, contre toute attente, c’est Glen Metropolit qui a créé l’égalité… en avantage numérique! Metropolit a habilement fait dévier un tir de la pointe de Josh Gorges. 3-3.

Par la suite, Jacques Martin a décidé d’unir Gionta, Cammalleri et Gomez. La stratégie est venue près de porter fruits. Les trois nouveaux attaquants du Tricolore ont tout fait sauf marquer. Et Price a tout fait sauf céder devant les assauts répétés des Torontois dans les dernières minutes de jeu. Les trois périodes règlementaires n’ont pu faire un maître.3-3 et on fera du temps supplémentaire dès le match d’ouverture.

Prolongation

Le Canadien s’est installé dans le territoire adverse en début de prolongation mais l’équipe a manqué de cohésion.

Avec un peu plus de deux minutes, Cammalleri a tiré sur Toskala qui a repoussé du bloqueur. C’est encore Cammalleri qui a semé la pagaille en territoire des Leafs peu de temps plus tard. Sa charge irrésistible a été freinée par Toskala mais le défenseur Gorges appuyait bien l’attaque. Son tir a déjoué Toskala pour illuminer le visage de son entraîneur Jacques Martin qui ne pouvait incidemment obtenir un plus beau cadeau d’anniversaire. Victoire du Canadien 4-3 en prolongation. Prochain match samedi à Buffalo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chesc0 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines