Magazine Conso

Dialogues: premier libraire numérique de France

Par Hervé Bienvault
Logo
Réconfortant de voir qu'en quelques semaines, la Librairie Dialogues à Brest est devenue la meilleure librairie numérique de France. Pourquoi la meilleure me direz vous? D'abord par son catalogue disponible, Charles Kermarec a compris le potentiel important de l'offre construite à l'automne dernier par Numilog/Hachette pour la Fnac. Capitaliser sur ce qui a déjà été fait. S'emparer d'un catalogue disponible en une seule fois. Ne plus être dans le domaine de l'expérimentation mais dans celui de l'offre. Important pour un libraire. Quitter la rareté et les rayons vides pour la quantité et l'abondance de livres. En plus, ces livres-là, il n'a pas à les faire venir, à les déballer, à leur trouver de la place, à les ranger, à les payer aussi... Du moins pas au prix des livres en papier. Se tourner déjà vers Hachette car Hachette a un train d'avance, on le voit bien, et est incontournable pour une librairie en France en 2009, et que de toutes façons, ce n'est qu'une question de temps, parler avec Hachette sur le numérique, cela se fera forcément à un moment ou à un autre. Pourquoi ne pas commencer maintenant?
D'autre part et c'est très important, Dialogues mélange l'offre papier et l'offre numérique avec un petit bandeau "ebook" aisément repérable. Et cela change tout. Car quand vous êtes lecteur de livres numériques, vous êtes d'abord lecteur et vous n'allez pas sacrifier telle offre au dépens d'une autre à-priori. Vous voulez  pouvoir comparer et continuer à tomber sur une trouvaille même si elle n'existe qu'en version papier. Les lecteurs "numériques" ne désertent pas les librairies traditionnelles. Dialogues décloisonne ses rayons au contraire de la Fnac qui maintient les livres numériques comme des produits distincts parmi les écrans plats, les spectacles et les voyages. La sous-rubrique livre bien étanche au reste. Halte au catalogue vertical. Ne pas renouveler les pochothèques pour les livres numériques. Les livres numériques sont des livres comme les autres. Vous devez pouvoir comparez en un seul coup d'oeil sans aller-retours incessants une offre papier avec une offre numérique. Quelques exemples pris au hasard sur Dialogues: Jean-Christophe Grangé, Jean-Luc Coatalem,  Patrick Besson, Cahiers de l'Herne, Esparbec... On se demande bien pourquoi la Fnac n'a pas fait un tel choix à l'automne dernier et si cela ne recouvre pas une faille importante de leur site. Raisonner en horizontalité des catalogues et non pas en verticalité. Et si leur site numérique en panne d'évolution depuis un an l'était pour longtemps encore... Instaurer le dialogue entre les livres justement! Dialogues le fait! Quand je vois comment le grincheux Kermarec du dernier Salon du Livre a doublé tout le monde en quelques mois. Dialogues, donner des leçons sur le numérique en mars dernier? On riait dans les chaumières, chez les bookmakers, c'était même pas pensable... Voilà qui devrait donner de l'optimisme à plus d'un libraire, vous ne trouvez pas?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog