Magazine

Google Chrome Frame – Le nid du Coucou

Publié le 01 octobre 2009 par Ccarvounas

Depuis trois jours, tous les informaticiens du monde qu’ils soient geeks ou DSIs n’ont plus que deux mots à la bouche : « Chrome Frame ».

Décrié par les uns, adulé par les autres le plug-in (greffon ou extension en bon français) de Google déchaine les passions. Je vous propose au travers de ce billet de faire un point « subjectif » appelant, comme il se doit, tous vos commentaires.

Synthèse de ce billet

  • Qu’est ce que Google Chrome Frame et pourquoi ?
  • Analyse des réactions de Microsoft et de Mozilla
  • Chrome Frame et la nouvelle vague…
  • Chrome Frame, don’t be evil?

Qu’est ce que Chrome Frame et pourquoi ?

Chrome Frame est un plug-in destiné pour le moment à Internet Explorer depuis les versions 6 à 8.

En quoi ce plug-in est-il différent d’un autre ?

  • En tout premier lieu il apporte l’extrême rapidité du browser Google Chrome en « offrant » à Internet Explorer son moteur de rendu. Pour faire simple c’est comme si vous changiez le moteur de votre Twingo par celui d’une Ferrari. La voiture reste la même de l’extérieur, l’expérience de conduite quant à elle devient toute autre… C’est d’ailleurs sous le prétexte d’augmenter les performances d’Internet Explorer que Google a annoncé son plug-in. Que les dieux de Redmond me pardonnent mais il est vrai que le browser de Microsoft en a vraiment besoin… Ceci dit il y a un deuxième effet  « kiss cool » à Chrome Frame…
  • Il n’y a pas de cadeaux gratuits sauf entre amis… sous le prétexte d’apporter plus de vitesse Chrome Frame remplace  les APIs d’Internet Explorer par ceux de Google Chrome à savoir « Webkit » et l’extraordinaire moteur d’interprétation Java « V8 ».

Et alors me direz-vous ?

Connaissez-vous le coucou ?

Ce drôle d’oiseau a pour habitude de pondre ses œufs dans le nid des autres.
Les œufs en question ressemblent à s’y méprendre à ceux du propriétaire qui les couvera en même temps que les siens… au moment de l’éclosion les petits coucous sont plus costauds en général que le reste de la niché, ils tuent alors les autres pour avoir l’exclusivité des apports de nourriture de leurs parents adoptifs…

C’est EXACTEMENT ce que vient de faire Google.

Internet Explorer occupe à ce jour LA position dominante des browsers utilisés dans le monde (68%), non pas parce qu’il est meilleur que les autres, mais parce qu’il est installé par défaut au travers du système d’exploitation le plus utilisé au monde…Windows.

Google Chrome quant à lui n’a que 3% de part (cela reste néanmoins beaucoup puisqu’il n’a été lancé  que depuis deux ans). Hélas trois fois hélas les lenteurs du browser de Microsoft sont connues de tous…de plus il n’est toujours pas capable d’interpréter HTML 5 (même si le standard n’est pas complètement fini…) contrairement à beaucoup de ses concurrents si ce n’est tous.

La plupart des utilisateurs n’installent pas de produits alternatifs pour de multiples raisons…

Google ne propose pas de remplacer le browser… mais de remplacer son moteur poussif…et tout ça pour votre bien.

L’utilisateur final pourra continuer à utiliser les extensions (plug-in) qu’il a acquis pour Internet Explorer, gérer ses marques pages depuis Internet Explorer, etc., etc.

A contrario toutes instructions, tous les codes java et autres de vos applications et sites Web favoris seront quant à elles interprétées par le moteur Google qui deviendrait de fait LE STANDARD DU WEB même si seulement la moitié des utilisateurs d’Internet Explorer l’adoptaient…

Imaginez le ras de marée que ce serait si dans un mois une version Firefox de ce plug-in venait à paraître… (Personnellement j’en frémis d’impatience, la vitesse de Chrome et toutes les extensions de Firefox…et à mon avis je ne dois pas être le seul).

Stratégiquement c’est très malin… et on comprend mieux que les propriétaires des nids voient d’un très mauvais œil arriver ces œufs dont ils ne veulent pas…

Chrome Frame et le reste du monde

Chrome Frame a provoqué des réactions de toute la communauté, de Microsoft bien entendu, mais aussi de Mozilla qui contrairement à ce que l’on pouvait imaginer s’est rangé derrière Microsoft pour une fois… essayons d’y voir plus clair.

L’opinion de Microsoft sur ce plug-in vampire, n’est pas bonne. Non pas qu’ils décrient techniquement le produit, non pas qu’ils considèrent que Chrome Frame n’améliore pas les performances d’Internet Explorer (plusieurs cabinets indépendants relatent une augmentation des performances de 1000% !!!), non rien de tout ça…

Étrangement l’argumentaire peut se résumer en une phrase :
« La mise en place de Chrome Frame rend caduque l’utilisation du mode Browsing Privé apporté par la version 8 d’Internet Explorer »… C’est vrai et … c’est tout.

Je ne commenterai pas la désactivation potentielle d’une fonction qui de toute façon est inutile au travers d’un produit trop lent…

On a retenue l’avis de Mozilla, car contrairement à ce que tout le monde pouvait penser, ils se sont rangés du coté de MS en annonçant qu’à leur avis, l’utilisation de Chrome Frame brouillerait l’expérience utilisateur qui jusqu’à maintenant pouvait se fier à l’architecture sécurisée de son browser.

La mise à disposition de Chrome Frame remet en cause toute la donne : Qui est responsable de tel ou tel trou de sécurité, le browser ? Son moteur de rendu ? Telle ou telle extension ?

Je trouve la remarque totalement recevable, mais quid des extensions Flash ? Silverlight ? Java ? La problématique est la même.

Chrome Frame et la nouvelle vague

Ne trouvez-vous pas étrange que Chrome Frame soit lancé quelques jours à peine après que son offre de communication temps réel et de collaboration Google Wave soit passé en phase de tests intensifs auprès de 100 000 utilisateurs choisis ?

Ne trouvez vous pas étrange que Chrome Frame soit sortie des mêmes labos que Google Wave, après que leurs brillants ingénieurs aient passés des centaines d’heures à essayer d’adapter en vain ce produit à Internet Explorer ?

  • Oui, Chrome Frame existe aussi pour permettre à toutes les applications HTML 5 compatibles, de pouvoir s’exécuter sur tous les browsers et pour commencer sur celui qui occupe la première place mondiale: Internet Explorer.
  • Oui Chrome Frame c’est le sésame pour Internet Explorer et ses utilisateurs pour toutes les applications Google existantes et à venir…
  • Oui Chrome Frame c’est clairement une arme létale dans la guerre sans merci que se livre Google et Microsoft.
  • Oui Chrome Frame c’est le framework applicatif de base, le plus petit commun dénominateur avec toutes les applications Chrome OS à venir… mais ceci n’est que mon avis personnel.

Chrome Frame – Don’t be evil?

Qui se rappelle du « moto » informel de Google, mais qui a fait le tour du monde… « Don’t be evil » que l’on pourrait traduire par « ne fais pas le mal » ou « fais le bien ».

Chrome Frame fera-t-il du mal au Web ? Aux utilisateurs ? Aux développeurs ? Personne ne peut encore le dire, mais si on me demandait mon avis, ce serait plutôt un non massif à toutes ces questions.

Chrome Frame fera-t-il du mal à Microsoft son ennemi juré ? La réponse est définitivement oui… non pas en tant que produit, puisque ce n’en est pas un… c’est clairement un middleware, mais au travers des nouvelles applications qui s’appuieront dessus… œil pour œil et dent pour dent contre .Net.

Une nouvelle vague arrive…

;-)

Voila vous savez tout ou presque.
Vous passez trop de temps devant votre écran

;-)

Au plaisir de vous lire.
Christophe Carvounas


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ccarvounas 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte