Magazine

Banque Accord, si tu signes, t'es mort !

Publié le 02 octobre 2009 par Desfraises
Banque Accord, si tu signes, t'es mort !Il fallait que j’en passe par là pour mettre un terme aux crédits à la consommation et crédits revolving qui me ruinent depuis quelques lunes. Mais alors que je décide d’arrêter la saignée, le créancier, en l’occurrence Banque Accord, montre ses crocs acérés, me saisit à la gorge et me plonge violemment dans la fange de l’étang vous-avez-signé-vous-allez-en-chier-jusqu’au-bout.
Voilà des années que je traîne ces boulets et qu’à la faveur d’un courrier suggérant un gentil taux préférentiel, je m’y vautrais de nouveau. Certes, personne ne m’a forcé à souscrire à ces merdes. Je suis responsable et coupable. Mais il vient un temps où l’on n’y voit plus clair, où le créancier sait qu’il vous tient et qu’il vous achèvera.
Voilà trois mois que je ferraille avec Finaref et Banque Accord. Alors que Finaref consent à troquer les prélèvements mensuels contre des chèques que mon entourage me signe en échange d’espèces, Banque Accord persiste à présenter à mon compte chèque postal clôturé depuis trois mois des prélèvements qui sont systématiquement rejetés. Evidemment. Et à chaque fois, Banque Accord s’enrichit de frais d’impayés (15€). J’ai beau leur seriner sur tous les tons de la gamme que le compte n’existe plus, Banque Accord continue. On me rétorque même qu’il est de mon devoir d’ouvrir un compte bancaire afin que l’on puisse s’y servir à l’envi. Finaref n’a pas eu cette arrogance. Finaref se satisfait des chèques que je lui envoie régulièrement.
Aujourd’hui, j’ai passé ma colère sur une pauvre conseillère. Elle m’explique pourquoi d’un seul coup, alors que le mois dernier ma carte Accord était bel et bien résiliée, on me facture 15€ et puis encore 15€ de frais de rejet et encore 15€ de frais sur les frais de frais de frais. Il y a un mois, on m’assurait que tout était dans l’ordre. Le mois d’après, on me rétorque que « si, si, vous avez reçu un courrier de confirmation » (que je n’ai pas reçu) et que « non, non, on ne peut pas vous envoyer de copie ». Comment m’assurer qu’une fois ces frais de frais de frais réglés on ne me facturera pas par exemple une cotisation de carte que je n’aurais pas demandée ? « Il faut me croire sur parole, monsieur. » Mais bien sûr...
De l’art de prendre les gens pour des cons. De les ruiner en passant. Et avec le sourire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Banque éthique

    A l’occasion d’une rencontre avec Jacky Blanc, Président du directoire de la NEF et Bernard Ginisty, Président du comité d’éthique de la NEF, je vous propose un... Lire la suite

    Par  Rhubarbare
    A CLASSER
  • Le conte en banque

    conte banque

    Madeleine avait pour habitude de toujours prendre de nouvelles habitudes en matière de consommation. Elle était très contente d’avoir un salaire décent et de... Lire la suite

    Par  Hortensia
    A CLASSER
  • Banque scolaire

    Banque scolaire

    Préparatifs de rentrée oblige, avec Chouchou et les Blondes, nous avons traversé la Seine et la zone urbaine en mutation (cf une chronique ici) pour nous... Lire la suite

    Par  Valérie Bernard
    A CLASSER
  • Gazoduc Nord-Stream : accord du Danemark

    Le gazoduc Nord-Stream, qui doit relier la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique, a été accepté le 20 octobre par le Danemark. D'une longueur de... Lire la suite

    Par  Theatrum Belli
    A CLASSER
  • Embraer signe un accord avec une banque chinoise

    Embraer signe accord avec banque chinoise

    Embraer and CDB Leasing Co (CLC), basé à Shenzen, en République Populaire de Chine, ont signé un Memorandum of Understanding (MoU). Lire la suite

    Par  Flyteamege
    A CLASSER
  • Erreur de la banque en votre faveur

    Erreur banque votre faveur

    Réalisé par Michel Munz, Gérard Bitton Avec Gérard Lanvin, Jean-Pierre Darroussin, Barbara Schulz Film français. Genre : Comédie Durée : 1h 38min. Lire la suite

    Par  Giuglio
    CINÉMA, COMÉDIE, CULTURE
  • RFID et iPhone : le bon accord

    Un article MobileHub Les puces RFID vont-elles envahir notre quotidien ? En tout cas, ça s’active dur sur ce front pour proposer des applications innovantes,... Lire la suite

    Par  Dualcore
    HIGH TECH, MOBILES

LES COMMENTAIRES (1)

Par Banque_en_ligne
posté le 22 avril à 13:42
Signaler un abus

l'engrenage des crédit conso est un fléau, l'usage responsable et limité est de rigueur ! Pourquoi ne pas épargner pour réaliser ces projets ? la société de consommation, une belle machine !

A propos de l’auteur


Desfraises 1761 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte