Magazine Cuisine

Cornélie : une belle histoire de solidarité (sans oublier la picole !)

Par Eric Bernardin

226

C'est l'histoire d'un gars qui trime dur dans les vignes depuis son adolescence. Qui a réussi à devenir régisseur d'un beau domaine du Médoc à force de travail. Mais dont le rêve est de faire son propre vin. En 2005, il loue quelques hectares de vignes, un modeste chai à 20 km de celles-ci, et démarre l'aventure tout en continuant à travailler au château Sénéjac. Son premier millésime est une réussite. Mais il fait encore meilleur en 2006, puis en 2007. En 2008, il décide de franchir le pas et de se consacrer entièrement à son domaine. Non seulement il faut s'occuper des vignes et du vin, mais il faut chercher le client, participer à des dégustations, etc. Bref, un boulot à plein temps. Il envisage aussi de construire un chai sur un terrain pas trop loin des vignes et de la maison. Car les allers-retours sont usants.

228

Les dépenses s'accumulent. Les recettes diminuent (il n'y a plus de salaire qui rentre). Sans parler des clients qui tardent à payer leurs factures. Et de sa femme qui choisit ce moment pour le quitter. Rien ne va plus. D'autant que les vendanges arrivent et qu'il n'a pas de trésorerie pour se payer une troupe de vendangeurs.
Il envoie alors à ses clients un mail qui leur annonce la situation et propose une promotion sur les magnums du Château Cornélie le temps d'un week-end. La magie du net opère : ce mail se répand plus rapidement que le virus de la grippe H1N1. Entre autres sur le forum la Passion du Vin. Aux différents coins de France, de Suisse et de Belgique, des groupements d'achats se constituent pour faire des commandes de magnums de Cornélie. Le stock est épuisé en deux jours!

181

Mais l'histoire n'est pas finie : certains membres du forum se sont mobilisés pour participer à un week-end de vendanges. C'est l'opération Cornélie'd Beef. C'est cette troupe que j'ai rejointe samedi dernier en milieu d'après midi.

191

On a commencé par trier les raisins vendangés

par une partie de la troupe.

198

Puis nous sommes partis sur les parcelles pour vendanger à notre tour.

205

Retour au  chai pour un nouveau tri. Puis il a fallu tout nettoyer.

206

Une fois fait, nous avons pu boire et manger chez Patrick ! Le repas fut simple, mais bon : grillades et fromages (très bonne tome de Savoie). Pour arroser cela, quelques bouteilles...

209

213
D'abord l'apéro : un vin à la belle robe dorée. Un nez sur l'abricot, le beurre et la vanille. Une bouche moelleuse manquant un peu de suavité à mon goût, mais aussi de tension, d'allonge. Bref, je trouve ça bon, mais sans trop de caractère. Mes commensaux sont moins durs que moi. Ils aiment bien, voire beaucoup. Je lui trouve un faux-air d'Yquem, même si je n'ose croire que c'en est un. Patrick lâche que c'est un 2001 : " ne me dis pas que c'est un Yquem 2001???" m'exclamai-je. " ce n'est pas possible!". Oui et non. Le vin a bien été fait par Yquem ... mais n'en a pas le nom. C'est un lot d'Yquem qui a été vendu par erreur (???) à un négociant bordelais : Johannes Boubée. Ce Sauternes s'appelle "Grand moment" 2001.

Pour rince

211
r le gosier, un deuxième vin blanc, sec celui-ci. Le nez est la sur pomme, les agrumes. La bouche est fraîche, un poil trop acide avec des notes un poil déviantes (genre cidre fermier). Ca sent le "vin nature". Pas surpris que ce soit du Schueller. C'est bien du Schueller. Riesling 2007 "cuvée particulière".

215
Le troisième vin, je le connais bien. J'en ai parlé ICI. La bouteille servie a une drôle d'histoire. L'ami qui l'a amenée l'a achetée à une vente aux enchères d'un caviste bordelais en faillite. C'est donc moi qui lui ai vendue il y deux ans. Ca ne m'étonne pas plus que ça qu'il lui en restait. Il y en avait une palette entière ! C'est donc la Bette 2005 by Jeff Carel. Un mélange de syrah, carignan et grenache vendangées le même jour et vinifiées dans la même cuve. Le résultat est atypique et ne permet pas de reconnaître un seul des cépages. Ca sent le cassis à donf, ce qui est plutôt rare pour un vin du roussillon. En bouche, c'est rond, frais, très fruité, avec des tannins bien fondus. La finale est marquée par une certaine  acidité un peu trop marquée pour certains.

216
Avec la viande, on passe à Cornélie 07. Je ne l'avais encore jamais bu (uniquement 06 et 05). Ben c'est vachement bien. Nez de fruits noirs bien mûrs et d'épices grillés (avec une touche de moka). Bouche ronde, dense, mûre, gourmande, avec une fraîcheur remarquable qui donne une grande buvabilité à ce vin. Comme je le disais à Patrick, c'est pour moi un archétype de ce que devrait être un vin de Bordeaux ! Bravo chef !

217
Puis la catégorie au-dessus nous est servie (à l'aveugle) : nez noble sur des notes de cassis mêlées à des notes tertiaires (humus, cigare). La bouche est ample, solide, charnue, avec une trame tannique serrée se durcissant en finale. Je me dis que le vin devait être sacrément costaud dans sa jeunesse. Je pars sur Saint-Estèphe. Pas de réaction de Patrick. D'autres propositions arrivent, mais plus je le bois, plus je me dis Saint-Estèphe. La bouteille est découverte : Montrose 2001, Saint Estèphe. J'avions point rêvé...

Pour continuer, le vin du domaine où Patrick travaillait avant : château Sénéjac 1998. Curieusement, le vin est moins évolué que le précédent. Le nez est encore sur les fruits noirs frais. La bouche est beaucoup plus souple, presque fluide (le terroir est nettement plus sableux). Je lui trouve pas mal de charme.

218
Un dernier rouge pour la route ! Rien que le nez, c'est du bonheur : liqueur de mûre, benjoin, épices... Et en bouche, c'est intensément fruité, soyeux, avec une belle fraîcheur. Une véritable gourmandise ! Un vin que le fanatique professeur Got devrait faire interdire en priorité, car il provoque des effets terriblement addictifs (tiens, je m'en ressers un verre, pour la peine). Ah oui, je n'ai pas dit ce que c'était : les pampres 2008 du Mas Laval (Languedoc).

220
En guise de digestif, un champagne de Venoge 1990. Le nez est superbe, mêlant les fruits secs grillées et la brioche toastée. La bouche est d'autant plus décevante. Elle a un côté strict, austère, monolithique, et manque de rondeur et de sensualité. Je n'aurais pas voulu le boire dans sa jeunesse, car il n'y avait même pas l'aromatique tertiaire pour le sauver.

Après cela, nous sommes parties nous coucher car demain ... re-vendanges !

224

Tout le monde avait l'air frais et dispos

229

Comme quoi, quand on boit bon...

230

Et voilà le travail !

232

Et la récompense !

234

Du pain, du vin..

235

Et du pâté !!!

(y avait des grillades après)

240

Et puis surtout de la bonne humeur, de la complicité.

233

Et puis il a fallu replier la tente. Le WE était fini !

243

Moi, je suis parti 40 kms plus au Nord découvrir Soulac...

267

Mais c'est une autre histoire ;o)

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cookies américain au thermomix ou sans

    Cookies américain thermomix sans

    Si vous réalisez une de mes recettes m'envoyer ( christelle.traynard@wanadoo.fr ) les photos (ou si vous avez un blog le lien de votre recette) pour une petite... Lire la suite

    Par  Poupoule38
    CUISINE, RECETTES
  • Cake chocolat praliné noisettes

    Cake chocolat praliné noisettes

    Ce cake était dans ma "to do list "depuis un moment car j'aimais bien le principe d'insérer dans une pâte de cake au cacao des pépites praliné/noisettes . Lire la suite

    Par  Nanoud
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES
  • Pain marguerite au thermomix

    Pain marguerite thermomix

    . Je vous propose une recette de Pain marguerite, facile et simple a réaliser chez vous à l’aide de votre thermomix. Cette Recette est testée et créée... Lire la suite

    Par  Recette247
    CUISINE, RECETTES
  • Raclette en pain & mouillettes de pain persillées

    Raclette pain mouillettes persillées

    Nous sommes tous les 4 de bons fromagivores ^^ Personnellement je pourrais me passer sans soucis de viande mais alors pas du tout de fromage ah ah. Forcément... Lire la suite

    Par  Dey
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES
  • poulet au curry et courgettes

    poulet curry courgettes

    poulet curry courgettes poulet au curry et courgettes, une recette facile, rapide et délicieuse pour votre plat de poulet en famille. Très facile à préparer ave... Lire la suite

    Par  Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES
  • Gâteau au chocolat fondant sans beurre

    Gâteau chocolat fondant sans beurre

    gateau chocolat fondant sans beurre Gâteau au chocolat fondant sans beurre, une recette délicieuse pour votre gâteau moelleux de goûter ou dessert en famille.... Lire la suite

    Par  Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES
  • Pain au lait moelleux au thermomix

    Pain lait moelleux thermomix

    pain lait moelleux thermomix Pain au lait moelleux au thermomix, recette facile pour votre délicieux pain du petit déjeuner ou goûter. Faites ce délicieux pain... Lire la suite

    Par  Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine