Magazine Journal intime

Copaxone: deux des principaux concurrents de Teva ont déposé une demande auprès de la FDA (Food and Drug Administration) pour pouvoir commercialiser un médicament similaire s’administrant par vo

Par Handiady
"

L’étau se resserre autour du médicament de phare de Teva, la Copaxone, pour le traitement de la sclérose en plaques. Deux des principaux concurrents de Teva ont déposé une demande auprès de la FDA (Food and Drug Administration) pour pouvoir commercialiser un médicament similaire s’administrant par voie orale.

Merck KGaA en Allemagne a déposé une demande pour commercialiser aux USA ses pillules de cladribine contre la sclérose en plaques (le dossier a été déposé deux mois plus tôt en Europe), et le Suisse Novartis AG cherche à obtenir l’approbation aux USA et en Europe de son médicament similaire, le FTY720.

La Copaxone génère 30-35% du bénéfice net de Teva. Le médicament est administré par injection, et Teva est actuellement en phase II des essais cliniques de son médicament Copaxone s’administrant par voie orale.

Novartis a annoncé récemment des résultats positifs pour les essais cliniques de phase III du FTY720. La société suisse a déclaré que son médicament retardait le développement de la sclérose multiple de deux ans, mais qu’il pouvait y avoir des effets secondaires dangereux si le médicament était administré à des doses élevées, notamment de l’hypertension et un possible cancer de la peau.

Merck KGaA a terminé ses tests de Phase III qui ont montrés que la cladribine réduisait de 58% le nombre de rechutes par an chez les patients présentant certaines formes de sclérose en plaques par rapport à un placebo. Ce médicament est en revanche considéré comme autant risqué que le FTY720.

Les analystes prévoient l’introduction sur le marché US de la cladribine au deuxième trimestre 2010, et lancement sur le marché européen dans au quatrième trimestre 2010.

Pour rappel, le groupe Israélien Teva, leader mondial des génériques, a réalisé un chiffre d’affaires de 11,085 milliards en 2008 et a annoncé une croissance de 22 % à 3,15 milliards de dollars sur le premier trimestre 2009.

Le résultat net du groupe passe de 139 millions sur le premier trimestre 2008 à 451 millions en 2009. Les performances du groupe sont liées à la forte dynamique de la Copaxone (glatiromére), traitement indiqué pour réduire la fréquence des poussées chez les patients atteint de sclérose en plaque avec un chiffre d’affaires mondial de 2,2 milliards de dollars en 2008.

La Copaxone affiche une progression de ses ventes mondiales de + 15% à 621 millions de dollars sur le premier trimestre 2009.

La croissance de TEva au premier trimestre 2009 est portée par les marché d’Amérique du Nord (+ 32%, CA d’1,8 milliard de dollars sur le premier trimestre 2009) les marchés européens (+4%, CA de 692 millions de dollars au premier trimestre 2009) et le reste du monde (Amérique du Sud, Russie et Turquie avec 14 % de croissance à 436 millions de dollars pour ce trimestre).

M.F"
Lu sur israelvalley.com/news/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Handiady 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte