Magazine Cinéma

Je suis heureux que ma mère soit vivante

Par Ffred
Metropolitan FilmExport
L'histoire

Notre identité est un vêtement dont notre enfance a dessiné les coutures. La présence de ceux qui nous ont élevés, nos parents, a été fondatrice de ce que nous sommes. Mais que se passe-t-il quand il s'agit d'absence ? C'est une des questions posées par notre histoire. Entre 7 et 20 ans, Thomas a recherché Julie, sa mère biologique. A l'insu de ses parents adoptifs, il va retrouver cette femme qui l'a abandonné à 4 ans et commencer auprès d'elle une "double vie". Mais "qui a deux maisons perd la raison..." dit le proverbe.

Christine Citti. Metropolitan FilmExport Vincent Rottiers. Metropolitan FilmExport Sophie Cattani. Metropolitan FilmExport
Mon avis
Ce nouveau film de Claude Miller réalisé cette fois à quatre mains avec son fils Nathan ne laisse pas indifférent. Tiré d'un fait divers réel, cette histoire est d'une tristesse et d'une noirceur infinies. Une construction intelligente en flash-backs nous éclaire parfaitement sur la psychologie et la motivation des personnages. Une tension latente nous tient en haleine tout le long jusqu'au drame, prévisible, froid, terrible. Passé le fait que les personnages adultes ne prennent pas une ride en quinze ans, on est scotché à ce récit bouleversant et l'ensemble est parfaitement crédible. La mise en scène sobre et discrète est entièrement dévolue à l'histoire et aux protagonistes. Ceux-ci sont magnifiquement interprétés par un casting d'acteurs peu connus mais au talent certain. Vincent Rottiers est tout simplement juste. Une très belle prestation, rien à dire. Les mères sont aussi très bien toutes les deux : Christine Citti toujours impeccable (et sous employée au cinéma) et Sophie Cattani (qui fait tout de même un peu jeune physiquement pour le rôle).
Un film fort, bouleversant et âpre qui ne laisse pas indifférent. Il reste dans la tête longtemps après l'avoir vu, même si on a envie de voir une bonne comédie en sortant de là et une furieuse envie de se refaire pour la énième fois Le père Noël est une ordure...
Sophie Cattani. Metropolitan FilmExport
Claude Miller Filmo Sélective
Je suis heureux que ma mère soit vivante Je suis heureux que ma mère soit vivante Je suis heureux que ma mère soit vivante Je suis heureux que ma mère soit vivante Je suis heureux que ma mère soit vivante Je suis heureux que ma mère soit vivante

Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines