Magazine

Muzik'elles

Publié le 28 septembre 2009 par Anaïs N.
MUZIK'ELLES La ville de Meaux accueillait ce weekend, la 5ème édition du Festival MUZIK'ELLES, manifestation musicale conjuguée au féminin pluriel. Pour le 5ème anniversaire, vendredi et dimanche, on avait inversé les rôles en accordant la faveur à Julien Doré et à IAM d'inviter des dames.
J'avais pris des billets pour le concert du samedi soir avec en tête d'affiche les chanteuses, ZA, Anaïs, et deux grandes pointures, Jane Birkin et Véronique Sanson. Fan des deux dernières chanteuses, je n'ai pas été déçue, je vous assure.
MUZIK'ELLESLe podium de la manifestation est installé en plein air, sur le Stade Tauziet en périphérie de la vieille ville, non loin de Meaux Beauval. Des parcs de stationnement encadrés, surveillés et réglementés accueillent les visiteurs au bord du Parc du Pâtis et des services de bus assurent des navettes avec le lieu des concerts où sont aussi installés buvettes et stands de restauration.
C'est sous un ciel limpide et dans une douce tiédeur de début d'automne que les premiers accords de musique ont été donné à partir de 18 heures, mais libres à chaque visiteur de venir à l'heure et pour le chanteur de son choix.
Si ZA et Anaïs ont été accueuillies avec ferveur par leur jeune public, Jane Birkin est arrivée fraîche et pimpante pour le plus grand bonheur de ses inconditionnels. Sa prestation a été bouleversante et outre les grands classiques de Serge Gainsbourg revisités et mieux en mieux maîtrisés, à mesure que le temps passe, elle a offert en bouquet final à l'assemblée, un duo avec Arthur H en interprétant un sublime "Madame Rêve", hommage pudique à Alain Bashung et chacun en bas de la scène en a eu la gorge serrée... Magnifique de simplicité, Jane, comme à son habitude n'a pas résisté au bain de foule au milieu du public...
MUZIK'ELLES

Un court entracte a donné lieu à une démonstration brillante de musique et percussions brésiliennes et les jeunes femmes ont rencontré un franc succès au milieu du public, on ne peut plus mérité. Chapeau Mesdames !

MUZIK'ELLES

En cloture de soirée, Véronique Sanson toute vêtue de cuir noir et au sommet de son art a donné un show final époustouflant. Elle a même réussi à faire monter sur scène le Maire de Meaux, Jean-François Copé pour lui demander d'interpréter avec elle une chanson. Il n'a pas caché sa vive émotion de se retrouver, micro en main, aux côtés de cette grande dame de la chanson, idole de ses jeunes années... Ce ténor de la politique mué en crooner nous a surpris par sa belle voix. Cela a fait sourire les spectateurs qui lui ont trouvé davantage de talent que Nicolas Sarkozy non contraint de forcer ses cordes vocales pour s'accorder à Carla. Comparaison faite à la puissance d'interprétation de Madame Véronique Sanson entourée de musiciens hors pairs...

MUZIK'ELLES
MUZIK'ELLES
C'est IAM, dimanche qui a cloturé ce 5ème opus en invitant des dames telle Amel Bent. On attend le millésime 2010 avec impatience.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anaïs N. 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte