Magazine Politique

Frédéric Mitterrand et "l'argent roi"

Publié le 03 octobre 2009 par Exprimeo
Frédéric Mitterrand sera-t-il amené à présenter sa démission suite aux révélations du Los Angeles Times qui ajoutent au passif énorme de l'affaire Polanski ? Le Los Angeles Times révèle, preuves officielles à l'appui, qu'en 1993 Roman Polanski aurait accepté de payer au moins 500.000 dollars et des intérêts à Samantha Geimer, avec qui il a eu des relations sexuelles alors qu'elle n'avait que 13 ans. Selon ces pièces, le compromis de 1993 lui aurait servi à éviter une condamnation pour des faits qui remontent à 1977. Le cinéaste avait alors obtenu deux ans pour s'acquitter de la somme. L'avocat de Samantha Geimer s'est plaint en 1995 du fait que le cinéaste n'avait pas respecté son engagement. Ce volet ajoute à la confusion sur la déclaration de Frédéric Mitterrand. La déclaration de Frédéric Mitterrand sur l'arrestation de Roman Polanski est irréelle. D'abord, elle est formulée comme Ministre et non pas en prenant le soin de s'exprimer à titre purement privé. Ensuite, elle est faite dans un "Palais de la République". Enfin, il prend la précaution de préciser qu'il vient de s'entretenir avec le Président de la République. Ces "préliminaires" effectués, il excuse un acte avéré de pédophilie. C'est le seul Ministre de démocraties occidentales à avoir effectué une telle déclaration. C'est une ambiance irréelle qui tranche singulièrement avec la seule attitude concevable : exprimer comme autorité ministérielle que la pédophilie est un crime qui ne peut faire l'objet d'aucune excuse possible y compris dans le temps.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines