Magazine Médias

[The Vampire Diaries] une série à suivre malgré les moqueries de vos amis!

Publié le 03 octobre 2009 par Davidous

[The Vampire Diaries] une série à suivre malgré les moqueries de vos amis!

Vous entendrez tout et n’importe quoi sur Internet à propos de The Vampire Diaries. Que c’est lent, que c’est teenage, que c’est du Twilight copié/collé. Oui. C’est tout cela mais c’est tout cela volontairement. Personnellement, tout comme la Vie de Lilie, j’aime beaucoup. et je n’ai pas honte.

Chronique d’une série que tout le monde aime regarder en secret.

Stop aux critiques. Oui, la série est lente, oui la série est teens. Normal, c’est un teen soap opera vampirique. Là, tout est clair. C’est un One Tree Hill avec des vampires. C’est un Gossip Girl avec de l’hémoglobine. C’est un Buffy sans les bastons mais avec des adolescents. Alors oui, c’est un Twilight. Du copier/coller? oui et non. Non car c’est adapté du bouquin et on ne disait pas que c’était un copier/coller. Oui, car c’est à la mode.

Pour aller plus loin, à une certaine mesure, je trouve la relation entre Stefan et Damon similaire à celle de Dean et Sam (Supernatural). Damon hante, vanne et traumatise son frère. Cette relation est l’attrait principal de la série. Ensuite, on aurait tendance à croire que Damon est le vilain mais perso, j’en doute. Le Stefan cache sûrement un secret inouavouable.

En tout cas, moi qui aime les soap opera, j’aime The Vampire Diaries. Moi qui aime les Vampires, j’aime The Vampire Diaries. Moi qui aime les blagues un peu chelou, j’aime The Vampire Diairies.

SERIES+BLOG APPROVED!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Junes
posté le 08 novembre à 22:36
Signaler un abus

Peut-on vraiment considérer The Vampire Diaries, comme un copié/collé de Twilight ? Je ne pense pas. En effet, dans cette séries on ne peut pas dire que les vampires soit des "lavettes" (rappelons que les vampires sont quand même des créatures diaboliques, à la base) qui refuse de tuer quiconque, et qui sont les "gentils" (on n'est quand même loin des vampires, légerement nymphomanes, de True Blood...) Bien sûr, Stefan se rapproche du fameux Edward : il ne saigne pas les humais, et essaye de conserver le peu d'humanité qu'il lui reste, mais ça ne l'empêche pas de prendre quelques mesures... disons, radicales (cf. épisodes 7 & 8). Quand à Damon, on a bien le côté démoniaque du Vampire "de base", et pas une créature à canines pointues, étrangement fleur bleue. Je ne dénigre pas, pour autant, Fascination, Tentation, Hésitation, et Révélation, que j'ai beaucoup aimé lire (pour le film, je suis plus sceptique...) ! Evidemment, The Vampire Diaries surf sur la mode "vampirique" actuelle, mais rappelons que la série est basée sur un livre sortit pour la première fois en 1991 ! C'est donc un "pré-Twilight" qui profite du succès de la saga pour s'offrir une adaptation télé. Alors, oui c'est certainement une série très "teenager"... et alors ? N'ayons pas honte de dire : "j'aime the Vampire Diaries !"...

A propos de l’auteur


Davidous 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte