Magazine Hockey

Gionta le héros

Publié le 04 octobre 2009 par Chesc0

But de Brian GiontaCKAC Sports: Pour un deuxième match de suite, le Canadien a été complètement dominé au chapitre des tirs au but. Le résultat fut toutefois le même, une victoire en prolongation et deux points au classement.

Le Tricolore n’a tiré que 17 fois au filet de Ryan Miller contre 35 pour Buffalo. Après avoir obtenu un seul lancer de toute la troisième période, le deuxième tir au filet en prolongation du Canadien, celui de Brian Gionta, aura fait la différence.

Première période

Dès la première minute de jeu, Miller est mis à l’épreuve par Scott Gomez. Mais ce sont les sabres qui seront les premiers à s’inscrire à la feuille de pointage. Profitant d’une pénalité à Glen Metropolit, les Sabres n’ont pas tardé à déployer leur jeu de puissance. Tim Connolly a d’abord remporté la mise au jeu à la droite de Price. À la pointe, Craig Rivet a tiré des poignets vers le filet. Le disque a dévié avant d’atterrir sur la palette de Connolly qui a déjoué Price d’un tir vif à 2:40. Rivet et Derek Roy obtiennent des passes.

Même de retour à forces égales, Roy et Connolly ont continué d’embouteiller le Tricolore dans sa zone. Posté de l’enclave, Roy avait déjoué Price, mais son tir a abouti sur le poteau.

La première moitié de la première période ressemble à celle de jeudi soir face aux Leafs. L’équipe locale domine les échanges et dicte le tempo du match.

Un des seuls joueurs à tirer son épingle du jeu chez le Canadien, Georges Laraque a distribué de bonnes mises en échec dont une à Rivet. Frustré l’ancien défenseur du tricolore a été chassé pour double-échec quelques secondes plus tard.

C’est au cours de cette supériorité numérique que l’attaque du Canadien s’est animée. D’abord, Andrei Kostitsyn a bien vu Josh Gorges s’amener dans l’enclave. Miller a bloqué le tir à bout portant. Puis, le gardien des Sabres à eu à se signaler devant Roman Hamrlik.

Buffalo a bénéficié d’un avantage numérique avant la conclusion du premier vingt. Metropolit a sauvé les meubles en déviant une passe qui aurait sans doute permis à Derek Roy de doubler l’avance des Sabres. Mais la première période a été toute à leur avantage. 1-0 après 20 minutes. Les Sabres ont tiré 12 fois sur Price contre 5 lancers sur Ryan Miller.

Deuxième période

Le Tricolore a montré de belles choses au début du deuxième vingt. Gomez et Gionta ont uni leurs efforts pour donner des sueurs froides à Miller et Tomas Plekanec l’a aussi mis à l’épreuve en se servant d’un défenseur comme écran.

Chris Butler s’est permis de bousculer les joueurs moins costauds du Tricolore. Le géant Hal Gill ne l’entendait pas ainsi, mais en venant à la défense de Gomez, il a hérité d’une double mineure. Derek Roy est venu annuler l’avantage des Sabres en écopant aussi d’une pénalité pour rudesse.

Roman Hamrlik a obtenu une des bonnes chances de la période. Son tir frappé bas et précis a toutefois été gobé du gant par Miller. Alors que le Tricolore gagnait du momentum, Gregory Stewart n’a sans doute pas haussé sa cote auprès de son entraîneur en étant puni pour deux minutes.

En regardant le banc du Canadien, on s’aperçoit qu’il manque des joueurs et on apprend que Glen Metropolit s’est blessé au haut du corps et que sa soirée est terminée. Ryan O’Byrne manque aussi à l’appel. Il aurait été touché au pied par un tir.

Les Sabres tentent d’en profiter et le duo Roy-Connolly fait encore des siennes. Un bon déplacement de Price lui permet de frustrer Connolly.

Avec un peu plus de 7 minutes à faire en deuxième, le robuste attaquant du Canadien, Travis Moen s’est présenté hors l’aile et a chargé le filet avant de tirer sur Miller. Le disque s’est frayé un chemin entre les jambières du gardien qui, lui aussi, s’est retrouvé comme le disque, au fond du filet. Un deuxième but en autant de matchs pour Moen qui avait été invisible en matchs préparatoires. C’est 1-1.

Guillaume Latendresse a obtenu une chance en or alors que le Canadien profitait de l’avantage d’un homme, en fin de période. Hanrlik lui a servi une longue passe qui lui a permis de se présenter seul devant Miller qu’il a tenté, sans succès, de déjouer du revers. La marque est demeurée 1-1 après 40 minutes et les Sabres ont continué d’avoir l’avantage au chapitre des tirs, 23-14.

Troisième période

Le Canadien a obtenu son quatrième jeu de puissance de la soirée en tout début d’engagement. Le jeu s’est résumé aux pointes avec Hamrlik et Spacek sans véritables chances de marquer. À l’instar du match à Toronto, le Canadien a démontré plus d’ardeur en troisième et la première unité (Cammalleri-Gomez-Gionta) étourdit les Sabres dans leur territoire. Même avec deux joueurs qui tententaient de le contrer, Cammalleri a décoché un tir qui a donné du mal à Miller.

Quelques instants plus tard, Steve Montador était chassé pour avoir frappé Maxim Lapierre par-derrière. Ce sont toutefois les Sabres qui ont obtenu la meilleure chance durant l’avantage numérique de l’adversaire, celle de Jochen Hecht.

Andrei Kostitsyn l’a échappé belle lorsqu’il a été pris en défaut avec un peu plus de huit minutes à jouer. Il a fait trébucher un joueur loin dans le territoire des Sabres. L’unité spéciale du Tricolore s’est bien défendue mais les deux minutes ont dû paraître bien longues pour Kostitsyn.

Dans la dernière minute de jeu, Carey Price a sauvé la situation en se dressant devant le tir dangereux de Jason Pomminville. Le Canadien n’a finalement dirigé qu’un tir sur Miller en troisième pour un total de 15 seulement en 3 périodes. 34 tirs pour les Sabres. Pour un deuxième match de suite, le Tricolore allait en prolongation.

Prolongation

Après avoir dominé le début de la prolongation, les Sabres ont vu le Canadien tirer profit de sa première incursion dans leur zone. Gomez a d’abord tiré de loin. Son tir a touché la bande derrière Miller avant de revenir vers Gionta qui l’a frappée au vol. La lumière rouge a scintillée et le Canadien récoltait un quatrième point en deux matchs.

Les 3 étoiles

1. Carey Price

2. Travis Moen

3. Tyler Myers


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Gionta sur un nuage

    Gionta nuage

    Brian Gionta: « Le Canadien, c’est rien de moins que l’élite des organisations de la LNH, c’est pour ça qu’autant de joueurs autonomes ont accepté de venir ici... Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Vidéo: Gionta le travaillant

    Vidéo: Gionta travaillant

    Brian Gionta est considéré comme l’un des joueurs les plus travaillants de la LNH. “J’ai travaillé toute ma jeunesse à la quincaillerie de mon père. Cette... Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Gionta marque le but de la victoire

    Gionta marque victoire

    Sur une bonne lancée en troisième période par le Canadien, Brian Gionta a inscrit le second but des siens et le but gagnant de la rencontre. Le Tricolore... Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Latendresse avec Gionta et Plekanec

    Latendresse avec Gionta Plekanec

    Patrice Bergeron pourra enfin jouer dans a ville natale, alors que les Bruins de Boston et le Canadien de Montréal croiseront le fer au Colisée Pepsi à Québec. Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Gionta le sourire aux lèvres

    Gionta sourire lèvres

    Brian Gionta: «C’est différent ici, c’est certain, mais en même temps, c’est pour ça que c’est si plaisant. Je n’ai pas peur de ça. Les fans? Ils connaissent... Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Gionta capitaine?

    Gionta capitaine?

    Selon les rumeurs, Brian Gionta héritera du titre de capitaine. La majorité des joueurs ont vanté les qualités de leader et de guerrier de Gionta. Lire la suite

    Par  Chesc0
    HOCKEY, SPORT
  • Les joueurs sont unanimes: Gionta était LE candidat espéré

    joueurs sont unanimes: Gionta était candidat espéré

    Plusieurs voyaient Andrei Markov comme capitaine du Canadien. Le principal intéressé a toutefois dit que le choix de Brian Gionta s'imposait. Lire la suite

    Par  Masterfuneral
    HOCKEY, SPORT

A propos de l’auteur


Chesc0 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines