Magazine Poésie

Cylindre (Eugène Guillevic)

Par Arbrealettres

cylindre1

Si l’on quittait la sphère
Pour s’en aller ailleurs,
C’est à travers toi
Que l’on passerait.

J’imagine à peu près
Ce que ça pourrait être :
J’ai connu ta longueur
Dans tant de mauvais rêves.

(Eugène Guillevic)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Amour (Guillevic)

    Amour (Guillevic)

    Un homme Est devenu jaloux des murs, Et puis, têtu, c’est des racines Qu’il ne peut plus se démêler. Il assoit à l’écart Un corps habitué, Exclut les portes,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Imaginons (Guillevic)

    Imaginons (Guillevic)

    Imaginons Le temps que met l’eau à couler de ta main Le temps que met le coq à crier le soleil Le temps que l’araignée dévore un peu la mouche Le temps que la... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Cerisier (Guillevic)

    Cerisier (Guillevic)

    Te voici devenu Comme ce fut rêvé, Rien que cette blancheur Effrayant l’horizon, Rien que la fiancée Préparée pour les noces. Qui te prendra? Qui doit venir? Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Mouettes (Guillevic)

    Mouettes (Guillevic)

    Pour elles c’est la faim, L’espace de la faim Et le temps de crier L’espace avec leur faim, Le temps de promener L’espace dans leur faim, D’accompagner la mer,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Une boîte (Guillevic)

    boîte (Guillevic)

    C’est une boîte en cuivre Ouverte et profonde, En forme de rond, Tenue dans la main, Regardée longtemps. Il y a un fond pour boucher la vue, Qui sous tes regard... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Grottes (Guillevic)

    Grottes (Guillevic)

    Dans la lumière du plein jour Il y a des grottes. Dans le plein soleil Il y a des grottes. Il n’est pas toujours Mauvais de s’y rendre. De s’y résumer, De... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Le ruisseau (Guillevic)

    ruisseau (Guillevic)

    Le ruisseau coule Dans la terre fraîche. Il sait Comme les pierres sont dures, Il connaît le goût De la terre. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines