Magazine Hockey

Échos de vestiaire

Publié le 04 octobre 2009 par Chesc0

brian gionta a marqué le but gagnant.Scott Gomez: «Je peux simplement vous dire que je ne suis pas le moindrement surpris d’avoir vu Brian (Gionta) marquer ce type de but. Brian peut faire ce genre de magie autour du filet. J’ai compris il y a longtemps que je n’ai qu’à envoyer la rondelle autour de lui pour qu’il transforme ces passes en points».

« Je ne sais pas si je pourrais effectuer 100 tirs de la sorte et obtenir le même bond contre la bande, a dit Gomez. Pour battre Miller, il faut ce genre de jeu parfois. »

«Nous étions à plat en première. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que c’était une autre soirée de première avec les cérémonies. Mais nous étions vraiment amorphes et nous en avons parlé au premier entracte.»

«Je ne sais pas quel impact accorder à cette bousculade en deuxième, mais je ne reculerai jamais. Peu importe qui est devant moi. Je ne suis pas le plus gros, mais il fallait faire quelque chose pour changer le cours des choses.”

Carey Price: «Les circonstances n’étaient déjà pas faciles avec la perte d’Andrei. Mais les gars ont été super devant moi, surtout qu’ils ont joué presque tout le match à cinq seulement. J’ai eu pas mal de tirs, mais ils étaient surtout de l’extérieur et les gars s’occupaient des retours».

«Honnêtement, j’ai joué de chance sur cet arrêt (devant Jason Pominville en fin de match). Le jeu était dans le coin et je n’anticipais pas que la rondelle reviendrait si vite dans l’enclave et qu’il pourrait tirer. Les réflexes ont bien répondu».

Jaroslav Spacek: «C’était un gros match pour moi. Je revenais à Buffalo et nous étions privés de Markov. Je savais que Buffalo tenterait de nous faire mal en commençant. Je crois que nous avons bien répondu. Nous n’avons pas disputé un grand match, mais nous sommes toujours restés dans le coup au lieu de les laisser se sauver avec une avance».

Jacques Martin: «Nos deux débuts de rencontres ont été lents au chapitre du patin et de l’exécution. Nous avons laissé Buffalo nous presser en échec avant. Cela a conduit à plusieurs revirements qui nous ont placés dans le trouble trop souvent.»

On savait que les Sabres allaient sortir fort. En deuxième, nos déplacements ont été meilleurs et on a bâti un certain momentum. C’est sûr que quand tu reviens de l’arrière, ça démontre du caractère et de l’engagement. On a joué à 5 défenseurs pendant une bonne partie du match, les attaquants les ont bien appuyés.
Quant à Carey, il nous a donné une autre grosse performance. Il est en pleine possession de ses moyens.

J’en saurai plus long dimanche sur la condition d’O'Byrne et Metropolit. Pour le moment, personne n’a été rappelé. On s’occupera aussi de ça dimanche. »

Brian Gionta: « On va la prendre cette victoire. Je me dirigeais en direction du filet pour tenter de prendre possession de la rondelle, et elle a rebondi d’une manière parfaite pour moi. Chaque fois qu’un tir rebondit sur la bande, il s’agit d’une question de chance.
C’est sûr qu’on ne veut pas gagner comme ça tous les soirs. On doit être prêt dès la première minute et fournir un effort constant. On a démontré beaucoup de caractère en revenant de l’arrière dans nos deux matchs gagnés en prolongation. C’est ce qui est important en fin de compte. J’aime bien jouer avec Scott et on sent que la cohésion revient. Quant aux blessures, elles font partie du jeu et même si on a perdu des gros morceaux, il y a de la profondeur au sein de cette équipe. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chesc0 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines