Magazine Humeur

Jean Paul II, Déclaration de nullité de mariage: Incidences possibles d'une mentalité favorable au divorce 1

Publié le 04 octobre 2009 par Walterman
Jean Paul II, Déclaration de nullité de mariage: Incidences possibles d'une mentalité favorable au divorce 1
2 - Ce matin, comme sollicité par les paroles de Mgr le Doyen, je voudrais réfléchir avec vous quelque temps sur les éventuelles conséquences juridiques, en ce qui concerne une possible déclaration de nullité de mariage, qui peuvent naître d'une mentalité largement répandue, favorable au divorce, et sur la doctrine de l'indissolubilité absolue du mariage conclu et consommé, ainsi que sur la limite du pouvoir du Souverain Pontife à l'égard de ce mariage.
Dans mon Exhortation apostolique Familiaris consortio, publiée le 22.11.1981,FC 1 j'ai mis en lumière tant les aspects positifs de la nouvelle réalité familiale, comme par exemple la conscience plus vive de la liberté personnelle, l'attention plus grande portée aux relations interpersonnelles dans le mariage et à la promotion de la dignité de la femme, que les aspects négatifs liés à la dégradation de certaines valeurs fondamentales et à la "conception erronée, en théorie et dans la pratique, de l'indépendance des conjoints l'un par rapport à l'autre", soulignant leur incidence sur "le nombre croissant des divorces" FC 6.
A la racine de ces phénomènes négatifs dénoncés, ai-je écrit, "il y a souvent une corruption du concept et de l'expérience de la liberté, celle-ci étant comprise non comme la capacité de réaliser la vérité du projet de Dieu sur le mariage et la famille, mais comme une force autonome d'affirmation de soi, assez souvent contre les autres, pour son bien-être égoïste" FC 6. Aussi ai-je souligné le "devoir fondamental" de l'Eglise de "réaffirmer avec force, comme l'ont fait les Pères du Synode, la doctrine de l'indissolubilité du mariage" FC 20, dans le but, également, de dissiper les ombres que - en ce qui concerne la valeur de l'indissolubilité du lien conjugal - semblent jeter quelques opinions qui se sont fait jour dans le cadre de la recherche théologico-canonique. Il s'agit de thèses favorables à la suppression de l'incompatibilité absolue entre un mariage conclu et consommé CIC 1061 Par. 1 et le nouveau mariage d'un des conjoints, du vivant de l'autre.
(Discours à la Rote,
21/01/2000)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Walterman 1547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine