Magazine Culture

Paloma Faith • Ce que la rédaction pense de...

Publié le 04 octobre 2009 par Madnestef
Paloma Faith • Ce que la rédaction pense de...... de Do You Want The Truth Or Something Beautiful ? • par Rémy

Soyons original et commençons par la conclusion..
Do You Want The Truth Or Something Beautiful ? est un album mélancolique, cohérent et particulièrement réussi, aux textes et musiques des plus soignés et sublimés par la voix teintée de soul de Paloma Faith. Je vous invite vivement à le découvrir !
Précisons maintenant...
L'album s'ouvre avec le premier single, Stone Cold Sober, titre que vous avez peut-être eu l'occasion d'entendre en radio, vu qu'il commence à être diffusé depuis quelques semaines, et dont la sortie européenne a eu lieu il y a peu. La production est soignée, les sonorités soul/jazz teintées de pop et de folie sont entrainantes et le texte un régal, bref le cocktail parfait pour débuter. On passe ensuite à la Chanson HM du jour, à savoir Smoke & Mirrors. Le style se rapproche plus de ce qu'ont pu faire Amy Winehouse ou Duffy mais Paloma Faith y ajoute une petite touche d'originalité bienvenue et le titre est, une fois de plus, des plus agréables. Place ensuite à Broken Doll. Le rythme ralentit un tantinet sur cette piste plus classique et, de fait, un peu moins convaincante. On continue avec Do You Want The Truth Or Something Beautiful ?, le titre préféré de l'artiste. Si le début reste dans la lignée de la piste précédente, la fin se veut plus épique mais ne va pas assez loin à mon goût. Upside Down renoue avec des sonorités plus festives et radio-friendly, encore une fois très réussies. Seul bémol, le titre pourrait vite lasser.
On entame la seconde partie de l'album avec Romance Is Dead, piste très agréable une fois de plus et dont le refrain trottine dans la tête comme une comptine. Vient ensuite le second single, New York, dont on vous a déjà parlé en long, en large et en travers sur Hall-Musique. Que dire de plus qui n'ait déjà été dit sur cette piste mélancolico-épique ? Passons donc à la suite. Stargazer continue sur le même registre et une fois de plus le charme opère tant on est bercé par les choeurs et l'émotion du titre. La fin de l'album se rapproche et Paloma nous offre My Legs Are Weak, une piste très émouvante, son Back To Black en quelques sortes, une totale réussite et LA piste de l'album pour moi. Play On vient finalement clôre le premier album d'une artiste à suivre, rien à redire une fois de plus. C'est dans ces moments là qu'on se rend compte à quel point il est difficile de parler d'un album qui ne compte aucune réelle fausse note. On en viendrait presque à regretter de n'avoir pu écouter que 10 des 220 titres écrits pour la conception de cet album...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Madnestef 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines