Magazine Société

L'arnaque du Twollar

Publié le 04 octobre 2009 par Galuel
Le Twollar est une belle arnaque, même si je me plais à penser que ses gestionnaires ne s'en sont même pas rendu compte... Je préfère leur laisser le bénéfice du doute.
Comment sont créés les twollars ? C'est bien simple... Chaque utilisateur a 50 twollars crédités dès l'ouverture de son compte twitter. Ensuite c'est tout. Le système propose de racheter des twollars à des "oeuvres de charité" à qui on les aurait donnés, pour 1$ pour soit disant pour les faire "circuler", ainsi ils "reviennent en circulation".
Conclusion : Ca ne vaut rien au départ, on les donne, et le but serait de les racheter pour 1$...
L'arnaque du Twollar
N'importe quoi. Il s'agit donc d'une fausse monnaie qui est en fait une option d'appel de fonds de monnaie bien officielle... Exactement le même système que les options en Bourse...
Une vraie monnaie sert à faire des échanges, à comptabiliser les échanges, elle doit être universelle, fluide, et dense dans l'économie.
Le don consiste à donner ce qu'on possède, et qui a de la valeur, c'est indépendant de tout système monétaire, c'est un renoncement à posséder une chose pour venir en aide à autrui, et, grâce lui soit rendue, il prend les formes qu'il lui plaît, et ne se complaît pas dans des définitions conceptuelles quant à son moyen d'action. On peut donner du temps, du travail, des objets, de l'argent, mais l'argent en tant que tel est un instrument neutre par construction.
Le Twollar part d'une idée louable, mais n'offre rien à personne, c'est une vraie arnaque. Que proposent les créateurs du Twollar en échange de quelques Twollars ? Même pas une heure de leur temps, rien. Ils en attendent un bénéfice, pas de rendre des biens et des services en échange de leur "monnaie" qui n'en est pas une... En clair : voyez, soyez généreux, merci pour nous !
Si vous trouvez une monnaie gratuite, qui vous permet d'acheter ne serait-ce qu'un tout petit service, c'est une bonne monnaie. Si vous devez payer pour avoir une monnaie, ou travailler, c'est un outil d'esclavage et de pouvoir. Les créateurs d'une monnaie doivent s'attendre à donner de leurs biens ou de leur personne pour que leur monnaie vive, et ne pas en attendre de bénéfice, sinon il faut qu'ils restent chez eux, ou qu'ils rejoignent la monnaie officielle, pas besoin d'arnaques en plus de celle qui est déjà là, merci !
C'est le don des créateurs de la monnaie, prêts à donner un peu de leurs biens et services à tous en échange de la monnaie qu'ils éditent, qui donne de la valeur à cette monnaie. Les créateurs d'un dividende Universel, sont l'ensemble des adhérents qui en font partie.
Tout autre type de monnaie est une monnaie d'usure, de pouvoir, de thésaurisation, et de rareté. C'est le cas du "twollar".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine