Magazine

Mort aux cons et surtout aux régionalistes

Publié le 04 octobre 2009 par Alxh

histoirepostale-france.jpgIl n'y a rien que j'exècre plus que le régionalisme, une sorte de nationalisme à la sauce péquenot. Bretagne libre, Savoie indépendante, les 27 tous des PD (bon là c'est pas pareil), parisiens têtes de chiens...

Sans déconner, on peut être attaché à sa ville, à son terroir, à la bouse des vaches, mais de là à ériger en paradis sur terre la moindre parcelle de terrain de sa région me dépasse complètement. Le fait de se faire insulter car on ose circuler avec une plaque 75 dans le 76 nous rappelle qu'en France, on aime pas l'autre, l'étranger... De là à comparer avec certains événements historiques il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas (y'a longtemps que je voulais la placer celle-là), mais, parfois, se déplacer avec une plaque parisienne à Marseille est aussi risqué que de chanter l'Internationale Communiste à la convention des Notaires de France.

Tout ça pour dire que je viens de lire « Mort aux cons » de Carl Aderhod, une sorte de nouveau « Mon chien stupide » de Fante ou de « Comment je suis devenu stupide » de Martin Page. Dans ce récit assez drôle, j'ai trouvé le paragraphe qui résume parfaitement mon sentiment pour ces blaireaux :

« J'ai en horreur ces manifestations de pseudo-folklore, ces danses pauvrettes, où l'on voit s'agiter des gars et des filles dans des costumes ridicules, au son d'une musique qui vous scie les oreilles. Soit ça couine, comme avec le biniou, soit ça crécelle. Et en plus de cet ersatz de fête de fin d'année d'école primaire, on doit se farcir le repas typique, galette et bolée, boustifade et cramique, la cuisine des pauvres soudain érigée en mémorial... Le terroir, c'est le parc d'attractions du citadin, patoisland, le Disney de la bouse et du purin. »

Bixente Le Guen


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alxh 43 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte