Magazine

Protection & fragilité.

Publié le 04 octobre 2009 par Alexcessif
Protection & fragilité.Petit madrigal un jour de spleen: "Plus ne suis ce que j'ai été, Et ne le saurais jamais être ; Mon beau printemps et mon été Ont fait le saut par la fenêtre. Amour, tu as été mon maître : Je t'ai servi sur tous les [cieux]*. Ô si je pouvais deux fois naître, Comme je te servirais mieux !" Clément Marot. Après la mort du duc d’Alençon en 1525, en publiant Élégie Iere à une Dame rédigé par rancoeur d’une femme aimée, une certaine Isabeau, celle-ci piquée de l’indiscrétion de son amant ou de ses satires, le dénoncerait pour avoir mangé du lard pendant le Carême. Poète et libertin ayant des sympathies pour la réforme, il ira en prison malgré ses royales protections. Etant parpaillot un peu et libertin un peu aussi, ce Clément rencontré une nuit d'ivresse il y a bien longtemps, me revient à la mémoire opportunément un jour de tristesse, au détour d'un chemin ce matin à VTT sur les terres de Sauternes tandis que je pédalais comme un forçat exécute sa punition. *en V.O c'est le mot "dieux" qui est écrit par l'ami Clem. mais comme je suis en froid avec le fumiste divin j'ai du mal à lui servir la soupe.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexcessif 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog