Magazine

La faute du coach?

Publié le 04 octobre 2009 par Martinpetit

Le sénat compte dans ses rangs des légendes de citoyens indépendants d’esprit (je me marre) dont la dernière recrue, un vrai vite sur ses patins, vient de démontrer sont extraordinaire élasticité éthique.  À son premier acte au sénat, il vient d’annuler son vote, pour ne pas encourager la motion sur les loteries vidéo de son « ami»  Jean Lapointe.  Normal, les conservateurs sont contre la motion, et Jacques Demers leur doit son job.

Me semble qu’entre 3 fou rires, j’ai entendu Jacques Demers dire qu’il n’était pas le genre de gars qui allait au sénat ce faire dire quoi faire.  L’homme est un esprit libre, ben oui, dans la mesure où il est libre de choisir sa sorte de beigne préférée. La réalité est qu’il est un pion, un pion qui s’ignore, comme le sont les meilleurs pions, je dirais même comme le sont tout les Pignon.  Car quand j’ai vu sa prestation à Tout le monde en parle, j’avais l’impression de regarder la version québécoise du Dîner de con. Un excellent vendeur de bons sentiments, certes, mais un esprit aussi étranger à la philosophie que le sénat l’est de l’Australie.

C’est Anne-Marie Losique qui doit commencer à se demander pourquoi elle n’est pas encore gouverneure générale.

Image 2


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martinpetit 976 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog