Magazine

L’édito du lundi . n° 79 . de Pécresse à Aubry, de Balladur à Le Pen …

Publié le 05 octobre 2009 par Flash-News

L’actualité de la semaine sous tous les angles …
L’édito du lundi . n° 79 . de Pécresse à Aubry, de Balladur à Le Pen …

Politique

Bertrand Delanoë n’aurait pas en vue la prochaine élection présidentielle a t’il dit à ses proches amis politiques.

Ce que je sais mieux faire, c'est élu local.

Je ne suis pas en situation d'être candidat et je ne prévois pas de l'être

Il ne briguera pas de troisième mandat :

La modernité de la démocratie, juge-t-il, c'est de ne pas s'accrocher aux postes.

Beaucoup devaient avoir ce raisonnement … mais parfois les évènements font changer d’avis … l’avenir dira ce qu’il en est !

***

Pour Laurent Fabius le projet de loi de finances pour 2010 est « Injustice et irresponsabilité ».

L'injustice: après les ordinateurs, les clés USB et le poisson, le gouvernement veut maintenant taxer les indemnités liées aux accidents du travail. Il aggrave le forfait hospitalier. Il impose lourdement les classes moyennes et les personnes modestes. Et il continue à épargner les contribuables les plus fortunés avec le bouclier fiscal.

L'irresponsabilité, elle saute aux yeux, avec le niveau sans précédent des déficits et de l'endettement, d'autant plus que se profile pour les mois à venir une sorte de budget bis avec le grand emprunt'qu'il vaudrait mieux appeler le grand endettement.

Ces déclarations du socialiste dans le journal Les Echos reflètent tout haut ce que beaucoup à droite pensent tout bas.

***

Martine Aubry grâce au référendum espère retrouver un peu d'oxygène auprès des militants et annonce que la rénovation du PS est lancée sans recul possible.

En promettant une rénovation de A à Z, c’est un lourd chantier qui l’attend avec ses troupes.

Pour qu’il y ait une opposition valable, il reste à espérer que cette « rénovation » ne va pas pourrir dans l’œuf !

***

Le chef de l'État a affirmé qu'il avait été contre le SMIC jeune et le CPE

L'ex-Premier ministre Édouard Balladur, qui avait comme ministre du Budget Nicolas Sarkozy est quelque peu surpris.

Avec ironie, il a déclaré sur France Info :

Il (Nicolas Sarkozy) l'avait pourtant défendu avec beaucoup de flamme et je lui en suis encore reconnaissant.

L’humour ironique a parfois plus de poids que de grandes déclarations enflammées … mais Édouard Balladur à part « je vous demande de vous arrêter », a un flegme très britannique.

***

En Paca c’est la Paga-ille…

La droite cherche toujours sa tête de liste depuis le retrait d'Hubert Falco de la liste Ligue du Sud.

Les prétendants sont nombreux :

le maire d'Orange, Jacques Bompard

Bernard Deflesselles

Guy Teissier

Thierry Mariani

Jean-Marie Le Pen quant à lui, a annoncé qu'il mènerait dans la région son dernier combat, et pourrait permettre si une poussée UMP est sensible, par une triangulaire la réélection du socialiste Michel Vauzelle qui espère décrocher un troisième mandat.

Voilà qui annonce une bataille serrée et déchirante, arbitré probablement par le président du Front National.

***

Christian Blanc n’est pas content que son boulot confié par Nicolas Sarkozy sur le futur « Grand Paris » ne soit pas dans l’optique semble t’il de François Fillon

Le secrétaire d'Etat au Développement de la Région parisienne a rendu publique une lettre dans laquelle il accuse le premier ministre de n'avoir pas respecté son travail.

Voilà qui ne doit pas arranger les relations entre Elysées et Matignon.

***

François Fillon qui par ailleurs s'interroge sur son avenir politique.

Les prétendants à sa succession préparent leurs starting-blocks.

En première ligne Christine Lagarde, Eric Woerth, Jean-Louis Borloo, Luc Chatel, Claude Guéant.

Certains avance aussi le nom de l’ex-socialiste Eric Besson

Mais qui peut savoir, un autre nom pourrait surgir sans que personne ne s’y attende et crée la surprise … et pourquoi pas … un François Fillon jusqu’en 2012 … toutes les suppositions sont permises …

***

Valérie Pécresse candidate à la présidence d’Ile de France, accuse d’immobilisme l’actuel tenant du fauteuil le socialiste sortant Jean-Paul Huchon

Au passage, la ministre de l’Enseignement supérieur, sur Radio Classique, a lancé une pique au maire de Paris, Bertrand Delanoë :

Le plan de transport a aggravé la pollution de manière considérable à Paris.

Or les études démontrent que le niveaux de dioxyde d’azote en 2007 sur 440 kilomètres de voies respectaient la valeur limite (46 microgrammes par m3), contre 160 en 2002.

Alors s’il y a une aggravation considérable, c’est sûrement … une formule de mathématique moderne, car si «  46 » est supérieur à «  160 » va falloir se replonger dans les livres de calculs … et oublier tout ce que l’on a apprit !

A la semaine prochaine …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte