Magazine Société

OGM... Moi non plus.

Publié le 05 octobre 2009 par Yvesd

ogm moi non plus.jpgLes sujets qui fâchent sont toujours délicats à aborder : un « artiste » peut-il violer impunément une gamine de 13 ans, peut-on rajouter du ketchup dans de la (vraie) galette-saucisse, Bayrou a-t-il la moindre chance d’être élu un jour Président ? Autant de questions qu’il vaut mieux éviter de poser si on ne veut pas passer pour le dernier des ploucs ou le plus achevé des Philistins, dans les dîners en ville comme sur Facebook.

Le plus touchy des sujets est évidemment celui des OGM. L’aborder est le moyen le plus sur et le plus radical de transformer une réunion conviviale en concours de noms d’oiseaux, surtout si vous avez le malheur de laisser entendre que les OGM ne sont peut-être pas l’ultime avatar du grand complot ourdi par le capitalisme mondialisé pour enrichir les riches, appauvrir les autres et privatiser la Poste…

Si, de surcroît, vous laissez entendre que les OGM peuvent contribuer à mieux nourrir la planète, à diminuer l’emploi des pesticides et des engrais et à accroitre le choix des consommateurs, vous avez toutes les chances de vous faire trucider, à coup de faux vengeresse et au coin d’une parcelle expérimentale de maïs transgénique, par simple application du principe de précaution démocratique le plus élémentaire.

platon10.jpg
Dépassionner le débat, permettre à Josette et à Marcel d’y comprendre quelque chose, tel est le grand intérêt d’OGM… moi non plus, le bouquin qu’a écrit Jean-Paul Oury, docteur en histoire des sciences et des technologies, apôtre de la bratwurst et de la quiche lorraine et mieux connu des lecteurs de « Restons Correct ! » sous le pseudo bien triuvé de JPO le Hardi.

Ce n’est pas un pavé qui serait jeté dans le cloaque des invectives usuelles entre obscurantistes décatis et apprentis sorciers irresponsables, c’est un  dialogue entre des personnages fictifs, plutôt drôle, bien écrit et plaisant à lire. Plus accessibles en tout cas que les dialogues attribués à Socrate par notre regretté camarade Platon, mais tout aussi éclairant. A l’égard du sujet en tout cas.

Si, par hasard, il ne figure pas encore au catalogue de la médiathèque municipale Pablo Neruda aux côtés des œuvres complètes de Ségolène Royal et de José Bové, vous pouvez le commander direct et sans difficulté à son éditeur :

http://www.livrebusiness.com/ogm-moi-non-plus-xml-206-642.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvesd 625 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine