Magazine Culture

2008 - Elin Ruth Sigvardsson - A Fiction - Reviews - Chronique d'une jeune artiste au talent certain

Publié le 05 octobre 2009 par Saab190780
2008 - Elin Ruth Sigvardsson - A Fiction - Reviews - Chronique d'une jeune artiste au talent certain
Non, je ne suis obsédée par la musique nordique, enfin si un petit peu, je dois l'avouer et les quelques nouvelles découvertes datant de ce matin même ne vont certainement pas arranger les chose. Début de cet été caniculaire, je suis tombée sur la lumineuse Elin Ruth Sigvardsson qui une fois n'est pas coutume ne fait pas de la pop, électro ou de la folk music mais possède plutôt un son qui se rapproche de la country. La demoiselle suédoise a connu des débuts fracassants avec deux premiers albums : Saturday Light Naive (2003) et Smithereens (2005) qui ont connu un beau destin tant auprès des charts et des critiques. Cependant, j'avoue qu'à mon goût ces albums sonnaient un peu trop juvénile. C'est la raison pour laquelle, je m'apprête à chroniquer son troisième et plus abouti album à ce jour : A Fiction réalisé l'an passé et qui va bientôt faire place à un nouvel album Cookatoo Friends qui sortira dans quelques jours mais cela c'est une autre histoire qui j'espère trouvera sa place sur ce blog (ben oui, faut encore le trouver !).
D'un point de vue musical, Elin me fait songer à une Sheryl Crow en moins commercial et au mieux à la culte Aimee Mann et cela, c'est pas mal du tout. Elle écrit, compose, joue entre autre de la guitare et co-produit en compagnie Rolf Klinth ce dernier opus. Comme une grande, elle assure désormais à A Fiction une nouvelle direction artistique plus profonde, sombre et définitivement influencée par la musique des grandes plaines américaines. Elin possède une belle voix mélancolique qui insuffle avec subtilité des nuances plus rock ou plus douces sur ses jolis textes inspirés. Ses chansons sont fort bien arrangées et nous pouvons compter sur les single réalisés pour accrocher de façon intelligente l'auditeur : Saviour, le très beau duo pop avec Magnus Carlson, l'excellent Heart Attack très catchy, l'un peu plus convenu Antidote et le dreamy et intriguant How Do You Dug Your Own Grave. Cependant, cela ne serait pas entièrement représentatif de la musique d'Elin car le magnifique bluesy et électrique The War, la superbe ballade Rainy Heart, le délicieux et enchanteur To The Good Times qui me fait irrésistiblement penser à Katie Melua et la meilleure chanson de l'album : l'acoustique et aérien Little Man ouvrent de belles perspectives artistiques à la jeune beauté scandinave.
Un troisième album convaincant qui impose Elin Ruth Sigvardsson comme l'une des artistes les plus prometteuses de son pays. A suivre.

Note Finale : A
Site Officiel
MySpace

Ou Acheter ?

Cdon.eu
Klicktrack
Elin Ruth Sigvardsson - A Fiction


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Saab190780 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines